Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alister
Avant / Après EP  (Autoproduit)  novembre 2014

Alister, chanteur, auteur, compositeur mais aussi journaliste notamment pour la merveilleuse revue des vieux de 27 à 87 ans, Schnock, capillairement parlant incorrect, spécialiste des chansons de parisiens autocentrés, oui je sais c’est un pléonasme, relatant une certaine vie faite de soirées, de sexe, de taxi à quatre heures du matin entre Bastille et le huitième, d’alcool, de "Fille à problèmes", d’ex, de femmes parfaites (y paraît qu’elles existent), d’amours trop compliquées, de désordres amoureux et d’appartement, de problèmes existentiels à base de "Qu’est-ce qu’on va faire de toi ?", ta gueule et reprends un whisky, de mecs et de filles et de tout ce qui est très parisien. Bref, c’est un peu comme si Nicolas Rey faisait des disques, ou si Vincent Delerm buvait en fumant de la drogue, attention la drogue c’est mal ne le faites pas chez vous.

Mais heureusement, Alister n’est pas qu’un poncif fantasmé de jeunes gens modernes, c’est surtout un très bon parolier, un très bon compositeur et aussi un homme cultivé, et ça s’entend dans sa musique, il redonne – Attention Alerte Cliché ! – ses lettres de noblesse à la Variété Française, un mélange entre "Le Beau Bizarre" de Christophe, "Le Chasseur" de Michel Delpech, les textes de Jacques Duvall et la pose de Jacno. On retrouve d’ailleurs souvent dans sa musique les ingrédients de la variété française des années soixante-dix : la mise en avant du piano et de la basse assez typique, les breaks de batterie... Tout ça va très bien avec sa voix et son style de dandy trash, le détachement, la nonchalance de son chant, on a toujours l’impression qu’il chante avec la clope au bec, d’ailleurs je ne suis pas certain du tout que ce soit une impression, attention fumer tue, ne fumez pas.

En prévision de son troisième album à paraître au printemps prochain, en deux mille quinze donc, sort le EP Avant / Après composé de trois titres simplement parfaits, on y retrouve tout le talent d’Alister pour les mélodies obsédantes et les chansons légères ou graves suivant l’interprétation que vous en ferez. Il réussit à mélanger des basses groovy avec des pianos polnareffiens, des refrains obsédants et aussi à répondre enfin à la question "mais où était-il passé ?". Avant / Après est un parfait concentré de ce que sait faire Alister, une ode au changement dans la continuité, un digest de son travail parce que tout change et donc tout est pareil. Attention l’écoute de ce EP est fortement addictif et il est donc fortement conseillé.

PS : Si vous êtes un peu lassé de cet EP, ce qui peut être normal après deux cent trente écoutes en boucle, écoutez du même Alister "La Fonte des Glaces" et "Désordre" et enfin vous aurez la réponse à la question "C’est quoi une "grande" chanson ?". Attention, il y a de fortes chances que votre vie soit changée à jamais en découvrant ces deux morceaux, la rédaction de Froggy’s Delight décline toute responsabilité quant aux conséquences directes ou indirectes qui pourraient en résulter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aucun mal ne vous sera fait de Alister
La chronique de l'album Mouvement perpétuel de Alister
Alister en concert à La Maroquinerie (14 mai 2008)
Alister en concert aux Trois Baudets (mardi 27 septembre 2016)
L'interview de Alister (19 avril 2008)

En savoir plus :
Le Facebook de Alister


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Alister (19 avril 2008)


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=