Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alister
Avant / Après EP  (Autoproduit)  novembre 2014

Alister, chanteur, auteur, compositeur mais aussi journaliste notamment pour la merveilleuse revue des vieux de 27 à 87 ans, Schnock, capillairement parlant incorrect, spécialiste des chansons de parisiens autocentrés, oui je sais c’est un pléonasme, relatant une certaine vie faite de soirées, de sexe, de taxi à quatre heures du matin entre Bastille et le huitième, d’alcool, de "Fille à problèmes", d’ex, de femmes parfaites (y paraît qu’elles existent), d’amours trop compliquées, de désordres amoureux et d’appartement, de problèmes existentiels à base de "Qu’est-ce qu’on va faire de toi ?", ta gueule et reprends un whisky, de mecs et de filles et de tout ce qui est très parisien. Bref, c’est un peu comme si Nicolas Rey faisait des disques, ou si Vincent Delerm buvait en fumant de la drogue, attention la drogue c’est mal ne le faites pas chez vous.

Mais heureusement, Alister n’est pas qu’un poncif fantasmé de jeunes gens modernes, c’est surtout un très bon parolier, un très bon compositeur et aussi un homme cultivé, et ça s’entend dans sa musique, il redonne – Attention Alerte Cliché ! – ses lettres de noblesse à la Variété Française, un mélange entre "Le Beau Bizarre" de Christophe, "Le Chasseur" de Michel Delpech, les textes de Jacques Duvall et la pose de Jacno. On retrouve d’ailleurs souvent dans sa musique les ingrédients de la variété française des années soixante-dix : la mise en avant du piano et de la basse assez typique, les breaks de batterie... Tout ça va très bien avec sa voix et son style de dandy trash, le détachement, la nonchalance de son chant, on a toujours l’impression qu’il chante avec la clope au bec, d’ailleurs je ne suis pas certain du tout que ce soit une impression, attention fumer tue, ne fumez pas.

En prévision de son troisième album à paraître au printemps prochain, en deux mille quinze donc, sort le EP Avant / Après composé de trois titres simplement parfaits, on y retrouve tout le talent d’Alister pour les mélodies obsédantes et les chansons légères ou graves suivant l’interprétation que vous en ferez. Il réussit à mélanger des basses groovy avec des pianos polnareffiens, des refrains obsédants et aussi à répondre enfin à la question "mais où était-il passé ?". Avant / Après est un parfait concentré de ce que sait faire Alister, une ode au changement dans la continuité, un digest de son travail parce que tout change et donc tout est pareil. Attention l’écoute de ce EP est fortement addictif et il est donc fortement conseillé.

PS : Si vous êtes un peu lassé de cet EP, ce qui peut être normal après deux cent trente écoutes en boucle, écoutez du même Alister "La Fonte des Glaces" et "Désordre" et enfin vous aurez la réponse à la question "C’est quoi une "grande" chanson ?". Attention, il y a de fortes chances que votre vie soit changée à jamais en découvrant ces deux morceaux, la rédaction de Froggy’s Delight décline toute responsabilité quant aux conséquences directes ou indirectes qui pourraient en résulter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aucun mal ne vous sera fait de Alister
La chronique de l'album Mouvement perpétuel de Alister
Alister en concert à La Maroquinerie (14 mai 2008)
Alister en concert aux Trois Baudets (mardi 27 septembre 2016)
L'interview de Alister (19 avril 2008)

En savoir plus :
Le Facebook de Alister


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Alister (19 avril 2008)


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=