Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alister
Avant / Après EP  (Autoproduit)  novembre 2014

Alister, chanteur, auteur, compositeur mais aussi journaliste notamment pour la merveilleuse revue des vieux de 27 à 87 ans, Schnock, capillairement parlant incorrect, spécialiste des chansons de parisiens autocentrés, oui je sais c’est un pléonasme, relatant une certaine vie faite de soirées, de sexe, de taxi à quatre heures du matin entre Bastille et le huitième, d’alcool, de "Fille à problèmes", d’ex, de femmes parfaites (y paraît qu’elles existent), d’amours trop compliquées, de désordres amoureux et d’appartement, de problèmes existentiels à base de "Qu’est-ce qu’on va faire de toi ?", ta gueule et reprends un whisky, de mecs et de filles et de tout ce qui est très parisien. Bref, c’est un peu comme si Nicolas Rey faisait des disques, ou si Vincent Delerm buvait en fumant de la drogue, attention la drogue c’est mal ne le faites pas chez vous.

Mais heureusement, Alister n’est pas qu’un poncif fantasmé de jeunes gens modernes, c’est surtout un très bon parolier, un très bon compositeur et aussi un homme cultivé, et ça s’entend dans sa musique, il redonne – Attention Alerte Cliché ! – ses lettres de noblesse à la Variété Française, un mélange entre "Le Beau Bizarre" de Christophe, "Le Chasseur" de Michel Delpech, les textes de Jacques Duvall et la pose de Jacno. On retrouve d’ailleurs souvent dans sa musique les ingrédients de la variété française des années soixante-dix : la mise en avant du piano et de la basse assez typique, les breaks de batterie... Tout ça va très bien avec sa voix et son style de dandy trash, le détachement, la nonchalance de son chant, on a toujours l’impression qu’il chante avec la clope au bec, d’ailleurs je ne suis pas certain du tout que ce soit une impression, attention fumer tue, ne fumez pas.

En prévision de son troisième album à paraître au printemps prochain, en deux mille quinze donc, sort le EP Avant / Après composé de trois titres simplement parfaits, on y retrouve tout le talent d’Alister pour les mélodies obsédantes et les chansons légères ou graves suivant l’interprétation que vous en ferez. Il réussit à mélanger des basses groovy avec des pianos polnareffiens, des refrains obsédants et aussi à répondre enfin à la question "mais où était-il passé ?". Avant / Après est un parfait concentré de ce que sait faire Alister, une ode au changement dans la continuité, un digest de son travail parce que tout change et donc tout est pareil. Attention l’écoute de ce EP est fortement addictif et il est donc fortement conseillé.

PS : Si vous êtes un peu lassé de cet EP, ce qui peut être normal après deux cent trente écoutes en boucle, écoutez du même Alister "La Fonte des Glaces" et "Désordre" et enfin vous aurez la réponse à la question "C’est quoi une "grande" chanson ?". Attention, il y a de fortes chances que votre vie soit changée à jamais en découvrant ces deux morceaux, la rédaction de Froggy’s Delight décline toute responsabilité quant aux conséquences directes ou indirectes qui pourraient en résulter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Aucun mal ne vous sera fait de Alister
La chronique de l'album Mouvement perpétuel de Alister
Alister en concert à La Maroquinerie (14 mai 2008)
Alister en concert aux Trois Baudets (mardi 27 septembre 2016)
L'interview de Alister (19 avril 2008)

En savoir plus :
Le Facebook de Alister


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Alister (19 avril 2008)


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=