Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce I Love You But I've Chosen Darkness
Dust  (Monopsone)  octobre 2014

"Le noir, c'est, d'un côté, l'extrême, le sombre, il n'y a pas plus sombre que le noir, et, à côté de cela, une couleur lumineuse. Le rapport de ces deux possibilités a fait que je me suis orienté vers cette manière de peindre." Pierre Soulages

J’imagine les têtes de Denis, Fano, Stéphane et du reste de l’équipe Monopsone quand ils ont ouvert pour la première fois les cartons contenant ce fameux disque. J’imagine le cœur serré, une certaine fierté aussi. On imagine le doute, les remises en question, la persévérance nécessaire, les nombreux mails échangés entre un groupe perfectionniste (I Love You But I Chosen Darkness a utilisé plusieurs studios différents et a jeté une paire d’albums à la poubelle entre ce Dust et Fear Is On Our Side sorti en 2006) plus forcément toujours motivé et le label Français.

L’attente entre les premiers échanges et l’aboutissement du projet aura été longue. Alors tout cela en vaut-il la peine ? I Love You But I Chosen Darkness est-il toujours ce groupe que nous avons tant chéri lors de la sortie de son premier album ? Oui et re oui. Et si le premier titre, "Faust", nous rappelle les atmosphères ténébreuses et angoissées de Fear Is On Our Side, le reste de l’album tutoie la même perfection même si on peut presque le trouver plus "pop", moins noir, moins sombre en tout cas ("Come Undown" en est un exemple). Le son y est plus clair, presque cristallin, plus organique aussi. La batterie et les guitares se font plus présentes.

A force de travail et de ténacité, les Américains ont trouvé un équilibre fragile dans leur musique noire mais relativement lumineuse (aux paroles analogues) et dans leur style : un jeu subtil entre intensité, profondeur et un certain lyrisme. Osons dire qu’I Love You But I Chosen Darkness semble détenir la clef d’un mystère mélodique, d’une formule secrète. Cette évidence musicale, ce petit quelque chose en plus qui font les grandes chansons, les grands disques, non pas modernes mais hors du temps, donc intemporel. Et même si ce disque est vraiment enthousiasmant et hautement recommandable, autant en profiter et remercier tous ces soldats de l’ombre, tous ces gens qui œuvrent dans les labels de manière bénévole, tous ces gens qui mettent à profit leur passion avec une certaine abnégation, leur temps, leur énergie, leur argent aussi, juste pour notre plaisir… Alors merci, merci, merci !

 

En savoir plus :
Le site officiel de I Love You But I've Chosen Darkness
Le Myspace de I Love You But I've Chosen Darkness
Le Facebook de I Love You But I've Chosen Darkness


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 janvier 2018 : Des nouveautés en série

La mode actuelle est aux séries TV, toujours plus spectaculaires et toujours plus populaires. Peut être qu'un jour on vous parlera des séries que l'on apprécie également. Mais en attendant voici le sommaire de la semaine avec son lot de nouveautés à écouter, à lire, à voir, au musée, au cinéma et au théâtre.

Du côté de la musique :

"Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live donc voici 4 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard
et toujours :
"One of us canno't be wrong" de Manuel Bienvenu et Arlt
"Ministère des ondes" de Arthur De La Taille
"Opus 102 : Litz, Debussy, Scriabin" de Cyril Huvé
"Eda EP" de Eda
"Les aventure du ténor de Brest" de Juke
"Manifeste" de Kiefer
"Lomostatic" de Lomostatic
"Matskathérapie" de Matskat
Schwartz, Yul, David Federmann dans une sélection de EP & singles

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Nénesse" au Théâtre Dejazet
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre 14
"Le Souper" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Nos éducations sentimentales" au Théâtre 13/Jardin
"Géographie de l'Enfer" au Théâtre de Belleville
"Tableau d'une exécution" au Théâtre du Rond-Point
"L'Autobus" au Théâtre 13/Seine
"Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire" au Théâtre du Rond-Point
"Emmanuelle Bodin - Femme au bord de la crise de mère" au Théâtre Les Feux de la Rampe
les reprises à ne pas rater:
"La Cantatrice chauve" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Dementia Praecox 2.0" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Nous n'irons pas au Paradis ce soir" à la Scène Thélème
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Le Petit Poilu illustré" au Théâtre Le Lucernaire
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

Dernière ligne droite pour :
"Pop Art - Icons that matter" au Musée Maillol
"Le Jardin secret des Hansen" au Musée Jacquemart-André
"Gauguin l'Alchimiste" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Last Family" de Jan P. Matuszynski
Ciné en bref avec :
"L'Echappée belle" de Paolo Virzì
"Santa & Cie" de Alain Chabat
"Les Heures sombres" de Nicolas Pariser
"Le Grand Jeu" de Aaron Sorkin
"Tout l'argent du monde" de Ridley Scott
et les chroniques des autres sorties de janvier

Lecture avec :

"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint
et toujours :
"Et vous avez beau temps ?" de Philippe Delerm
"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes" de Nelson Mandela et Mandla Langa
"Histoire de la bergère" de Léo Barthe
"La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs" de Iman Wilkens
"Le colis" de Anosh Irani
"Les loyautés" de Delphine de Vigan
"Mon traître" de Pierre Alary et Sorj Chalandon
"Pactum Salis" de Olivier Bourdeaut

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=