Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Adieu à l'Automne
Théâtre Laboratoire Elizabeth Czerczuk  (Paris)  novembre 2014

Comédie dramatique d'après une pièce de Jon Fosse, mise en scène de Elizabeth Czerczuk, avec Elizabeth Czerczuk et Delry Guyon.

Après le captivant et atypique spectacle "Matka ou la mère maquerelle" qui appliquait la théorie de la Forme pure élaborée par Stanislaw Ignacy Witkiewicz, la comédienne, dramaturge et metteuse en scène Elizabeth Czerczuk présente une adaptation de "Rêve d'automne" de Jon Fosse dans une forme qu'elle explore et travaille de manière récurrente destinée à "faire percevoir, par l’acte théâtral, la présence d’une autre réalité derrière les sensations immédiates".

Ce qui se traduit par une hybridation artistique qui ne correspond pas à la pratique contemporaine de la pluridisciplinarité mais ressortit au théâtre expérimental des avant-garde du début du 20ème siècle, notamment celui affilié au surréalisme, s'inscrit dans l'héritage des réformateurs polonais et tend au théâtre total par l'inclusion de la musique et de la danse.

Pour le spectateur, cela implique de faire abstraction des codes de la représentation et de jeu usités sur les scènes contemporaines pour se laisser immerger, avec, si possible cette innocence du bienheureux candide, dans une autre dimension en synergie avec les émotions véhiculées par les acteurs.

Ce théâtre chorégraphié régi par une gestuelle expressionniste appuyée, qui toutefois s'affranchit du réalisme, sied à la partition de Jon Fosse dont la situation repose sur le ressassement de traumatismes émotionnels par des personnalités mélancoliques porté par un verbe minimaliste.

"L'Adieu à l'Automne" se concentre sur deux des personnages de la pièce originelle, un homme et une femme qui se sont aimés, puis quittés et se retrouvent inopinément dans un cimetière. Leur amour peut-il revivre et combler leur douloureuse solitude et l'effrayante finitude de l'être ?

En fond de scène des images projetées d'arbres noirs, un plateau jonché de feuilles mortes et un tumulus de terre, des lumières ténébreuses de Sharron Printz présagent de la nuit qui va engloutir le couple interprété par Elizabeth Czerczuk et Delry Guyon après l'acmé d'un pas de deux sur un tango déstructuré composé par Matthieu Vonin qui signe la partition musicale hypnotique qui accompagne ce huis-clos qui convoque Eros et Thanatos.

La présence et l'intervention de figures de l'ombre, matérialisées par la présence fantomatique des danseurs Khaly Hammar et Hayssam Hoballah, introduisent un élément d'inquiétante étrangeté qui accentue le décrochage du monde visible.

Ce spectacle atypique qui constitue une curiosité, au bon sens du terme, au regard de la scène actuelle est assurément à découvrir et à soutenir.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=