Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hookworms
Interview  (Paris)  mercredi 15 octobre 2014

En quelques années, Hookworms s’est imposé avec une étrange poésie et une identité sonique à cheval entre le noise et le rock psychédélique. Porteur d’une imagerie échevelée, presque hantée, derrière un pseudo proprement horrifiant, les cinq inconnus du groupe dissimulent une âme de romantique. En tournée promotionnelle pour leur second album The Hum, MJ voix et compositeur du groupe, est venu éclairé nos lanternes.

Depuis votre premier album, vous avez été labellisé sous plusieurs appellations, tel que "Psyché" ou "Noise", cela ne te semble-t-il pas un peu réducteur ?

MJ : Je pense que l’on n’est pas réellement un groupe "Psyché" mais ces dernières années, il y a eu une émergence de groupes se réclamant de cette engeance et c’est plus facile pour beaucoup de nous catégoriser dans cette même mouvance. Alors qu’on se considère plutôt Noise Rocks, par contre on ne rejette pas du tout nos influences, certaines furètent clairement du côté de la musique psyché.

A bien des égards, votre son revêt un caractère "aventureux", par exemple, la plupart de vos titres dépassent facilement les 4/5 minutes, à quoi cela est-il dû ?

MJ : On n’y réfléchit pas beaucoup, mais on s’imagine mal produire des titres se répétant sur 3 minutes. Un titre demande plus de temps pour s’exprimer complètement. Mais nous avons eu l’occasion de travailler sur des titres aux formats plus courts, ce qui nous a prouvé que l’on était clairement capable de produire des titres plus pop.

Avec votre facilité à créer un univers avec vos titres, avez-vous déjà imaginé pouvoir produire des bandes originales pour film ou même pour un accompagnement commercial ?

MJ : J’adorais pouvoir faire ça. J’aime créer des espaces, quelque chose qui ne soit pas forcément générique. On en a déjà parlé au sein du groupe, on aimerait essayer d’aller plus loin qu’un sempiternel album de rock.

On a utilisé l’adjectif "aventureux" plus tôt, il s’applique aussi très bien à certains de vos clips qui sont proprement hallucinants. Votre premier LP intitulé Pearl Mystic tout comme sa pochette sous-entendent que le mystique est une notion importante pour vous.

MJ : Nos artworks sont créés par un membre du groupe, il y a donc forcément une forte connexion entre les deux. Dans certains, les visuels sont en place avant même l’écriture d’un titre. Notre existence visuelle est très importante !

Si vos visuels utilisent des tons pastels et des traits très vivants, certains de tes lyrics sont assez tristes…

MJ : Je me suis rendu compte de cela après coup. C’est très personnel et même si on est un groupe de 5 personnes, ce sont principalement mes sentiments et mes paroles, du moins pour le premier album. Pour The Hum, même si les paroles sont écrites par moi, on a vraiment essayé d’en faire une œuvre créée par 5 personnes. J’y suis d’ailleurs beaucoup plus léger et heureux que sur Pearl Mystic qui est sorti il y a plus de 3 ans maintenant.

Le processus d’écriture a donc évolué entre les deux albums ?

MJ : Oui, pour le premier album, on l’a fait en se disant que de toute façon, personne ne l’écouterait sans même parler de l’apprécierait. Tout fut créé en studio puis il a fallu essayer de les adapter pour la scène. Pour le second, on a mis l’accent sur la capacité de pouvoir le jouer du début à la fin sur scène. Cela a drastiquement impacté notre façon d’écrire ! Plus que jamais, Hookworms se définit comme un groupe, pas seulement sur scène, mais aussi dans les aspects de la production, ça a été très enrichissant.

Dans Pearl Mystic, tu traites pas mal de dépression, quels sont les thèmes de prédilection de The Hum ?

MJ : Encore la dépression. (rire) Par exemple, le single "On Leaving" traite d’un ami en pleine dépression et du regard extérieur que l’on porte sur cela. Pour avoir été moi-même en dépression par le passé, cela m’a permis de porter un véritable regard omniscient sur le sujet.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pearl Mystic de Hookworms
La chronique de l'album The Hum de Hookworms

En savoir plus :
Le site officiel de Hookworms
Le Bandcamp de Hookworms
Le Soundcloud de Hookworms
Le Facebook de Hookworms

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=