Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacques Air Volt
Les Aiguilleurs du Ciel  (Believe / Zimbalam)  mai 2014

Des premières notes aux accents "Pacman mange un fantôme" au bricoleur de son, il n’y a qu’un pas que Jacques Air Volt franchit aisément dans ce nouvel album : Les Aiguilleurs du Ciel.

Cet album sent bon l’expérimentation, le bidouillage, le coupé-par-ici-collé-par-là, les essais, les trucs nouveaux, les inventions… A tel point qu’il sait "que ce petit opéra, cette slow song ne passera jamais en radio". Ah bon ? Mais pourquoi cette étrange réflexion ? Est-ce donc pour cela que tu as choisi cette voie ? Pour que la radio te plébiscite ? Mais les perles les plus précieuses ne sont-elles pas celles que nous dénichons par la persévérance ?

Jacques Air Volt sort des sentiers battus mais ne les quitte pas complètement, il pose sa voix sur ses créations. Oui, il chante des mélodies enfiévrées, il scande ses paroles le long d’une portée, il rime, il associe, il allitère, il assone les voyelles et consonne les phrasés.

C’est sa musique qui accroche les oreilles, un peu comme les escargots se faufilent dans des espaces contigus en laissant un long filet argenté. Nous aimons les escargots, freinons-nous toujours cette infantile envie d’établir le contact avec ces drôles d’antennes rétractables ? Qui n’a pas hébergé une de ces drôles de bestiole, dans une boîte prévue à cet effet, histoire de lui proposer une maison un peu plus vaste qu’une fragile coquille dans laquelle il est certainement un peu à l’étroit ?

Hébergeons Jacques Air Volt, offrons-lui le vaste de nos vides, entrons en contact avec ses sons rétractables. Ses instruments sortent de l’ordinaire, des clochettes qui vont et viennent, des frissonnements qui ondulent le long de ses mots, des balancements d’Est en Ouest, des rythmes posés sur la brume, des arrondis, des entrechats… et tout un tas d’électronique en forme de bande son. Comme une invasion de notes arrangées autour de la gravité de ses mots et de sa voix.

Les thèmes abordés ne sont en effet pas de tout repos non plus. De ce qui le dérange : "La terre n’appartient à personne" ("Happy Paris"), de ce qu’il a subi "à trop attendre on finit malheureux" ("Nager dans la nuit"), de ce qui l’agace ("Exit le bling"), de ce qui l’entoure "nos regards posés sur des écrans" ("Minoka Pixel Irradie").

Ajouter à ça des pépiements d’oiseaux et la voix de Lisa Portelli, Les Aiguilleurs du Ciel est le garant d’un long voyage au bout des mélanges sonores et des acoustiques bouillonnantes dans la grande marmite de la création.

Une musique riche, fourmillante de découvertes et d’originalité. Il paraît que c’est la slow song, un genre de musique d’ambiance pour cabinet de curiosités, loin de la banalité et des rythmes formatés.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Jacques Air Volt parmi une sélection de singles (mai 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Jacques Air Volt
Le Soundcloud de Jacques Air Volt
Le Facebook de Jacques Air Volt


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=