Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce C'est Noël tant pis
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  décembre 2014

Comédie écrite et mise en scène par Pierre Notte, avec Bernard Alane, Brice Hillairet, Silvie Laguna, Chloé Olivères et Renaud Triffault.

C'est le repas de Noël. Les deux fils sont venus. L'un avec sa femme, la pièce rapportée. On cherche partout la grand-mère qui a disparu. C'est le point de départ qui mettra bientôt le feu au poudre et fera éclater la cellule familiale.

Après la semi-déception de "Perdues dans Stockholm", voici Pierre Notte à son meilleur niveau dans une pièce saignante, cinglante et dévastatrice où personne n'est ménagé.

Malgré tout, sous les épines (du sapin), se cache une grande tendresse pour ses personnages mais le microcosme familial, une fois de plus, n'est pas épargné.

Une scénographie astucieuse de Natacha Le Guen de Kerneizon qui transforme le sapin en table de Noël, des lumières de Marc Torrente qui installent une ambiance intimiste, des costumes réussis de Colombe Lauriot Prévost, des acteurs tous excellents : tous les ingrédients sont réunis pour donner à "C'est Noël tant pis" des allures de comédie amère où les rires font table commune avec les larmes. Une histoire profondément humaine d'amour mal exprimé.

Comme pour "La Chair des tristes culs", la verve de Pierre Notte, plus en forme que jamais, et son style inimitable, qui jongle avec les mots et impulse au dialogue son tempo, font mouche.

L'écriture circulaire ressasse les manies et les failles de cette famille qui, même s'il arrive qu'elle se déchire, se tient chaud et avance. Et une réplique géniale résume presque toute la pièce : "Les enfants, on croit qu'ils vont vous mordre ; en fait, ils vous embrassent".

Les comédiens s'en donnent à coeur joie. Silvia Laguna est vraiment épatante dans une partition qui, contrairement au précédent spectacle, lui permet de montrer une large palette de jeu.

Elle forme avec Bernard Alane, qu'on avait pas revu dans l'univers de Pierre Notte depuis "Pour l'amour de Gérard Philippe" un couple magistral. Celui-ci offre une prestation mémorable, maîtrisée d'un bout à l'autre et d'une finesse exquise.

Les deux fils sont interprétés par Brice Hillairet (Tonio), formidablement touchant comme toujours et un nouveau venu dans l'univers Notte : Renaud Triffault, vraiment très convaincant avec son personnage de Nathan "cocotte-minute" qui finit par exploser. Belle révélation.

Enfin, Chloé Olivères est extraordinaire comme toujours : drôle sans trop en faire, poignante avec une puissance de jeu colossale. Bref, la perfection.

Fidèle à lui-même, l'auteur-metteur en scène charme avec quelques belles chansons interprétées efficacement en solo ou de manière chorale. Seule la dernière partie de la pièce s'essouffle un tantinet mais ce n'est pas suffisant pour gâcher notre plaisir. "C'est Noël tant pis" est un réjouissant jeu de massacre qui flingue large et parlera à chacun.

Une comédie féroce sur les conventions familiales et les ressentiments trop lourds à porter. Une brillante démonstration d'un Pierre Notte retrouvé pour un Noël à la fois délicieusement tendre et acide.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=