Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le mystère de la chambre jaune
Théâtre Aleph  (Ivry)  décembre 2014

Comédie policière d'après l'oeuvre éponyme de Gaston Leroux, mise en scène de Oscar Castro, avec la troupe du Théâtre Aleph et les Latin’Actors.

Transposer sur scène "Le mystère de la chambre jaune", le roman policier de Gaston Leroux qui commence par un chapitre intitulé "Où l'on commence à ne pas comprendre", repose sur une énigme en chambre close et se déroule de manière si déroutante qu'elle a suscité l'admiration de Surréalistes, n'est pas chose aisée.

Mais cela n'est pas pour décourager la troupe du Théâtre d'Aleph et ses Latin'Actors amateurs qui invitent le public à découvrir les vrais-faux, dessous de l'affaire ou ses faux-vrais selon l'angle d'attaque, dans une adaptation libre et "latino" de son directeur, l'auteur et metteur en scène d'origine chilienne, Oscar Castro.

Celui-ci, avec son habituelle exubérance iconoclaste retranche des personnages et en ajoute d'autres de son cru, compile avec le deuxième opus des aventures de Rouletabille "Le parfum de la dame en noir", customise le dénouement et insère quelques allusions à des événements contemporains

Bref, il concocte la partition à sa sauce, façon carbonora chilienne que le public est convié à partager en fin de représentation, et la place sous le signe de la mascarade qu'est la vie, chacun dissimulant ses secrets, à l'instar du tableau "L'intrigue"de James Ensor retenu comme visuel pour l'affiche.

Tout commence avec des images d'archives du Paris de la Belle Epoque et l'effervescence qui règne au siège de la radio où travaille le fameux reporter Rouletabille (Sylvie Miqueu) et ses confrères, une belle bande de pieds nickelés composée de Rose Pompon (Emilie Portugais), La Souris (Emeline Ferreira) et Lamartine (Roberto Meza).

En effet, ils sont sur le pont en raison, d'une part, de la réception officielle organisée au Palais de l'Elysée en l'honneur du célèbre savant le professeur Stangerson (Moïse Pinto qui semble sorti d'un film des Marx Brothers avec ses faux airs de Groucho), et d'autre part, de la "résurrection " d'un criminel aux multiples identités.

Par ailleurs, Rouletabille et Larsan, l'inquiétant chef de la sûreté (Thibaud Sobel) vont mener l'enquête sur l'agression commises sur la tendre Mathilde (Laurence Moreau), la fille du professeur dont le comportement paraît bien étrange qui fait suite à la rupture de ses fiançailles avec Rober Danzac interprété par Oscar Castro.

La discrétion s'impose pour ne pas déflorer les originalités de cette partition enjouée, qui joyeusement les codes du mélodrame, de la tragi-comédie et de la satire.

Catherine Max-Martineau, Claudine Chaffard et Dominique Vetillard complètent la distribution de la représentation de ce soir-là car toute la troupe joue en alternance dans cette aimable fantaisie dispensée avec générosité dans la tradition d'un vrai théâtre populaire qui doit être soutenu.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=