Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Noël revient tous les ans
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  décembre 2014

Comédie dramatique de Marie Nimier, mise en scène de Karelle Prugnaud, avec Félicité Chaton, Pierre Grammont et Marie-Christine Orry.

Après "La Confusion" dispensée en 2012 au Théâtre du Rond-Point, la romancière et auteur dramatique Marie Nimier et la metteuse en scène Karine Prugnaud investissent le même lieu pour la festive période de la trêve des confiseurs avec un opus au titre de circonstance "Noël revient tous les ans".

Toutefois, il ne s'inscrit pas dans la catégorie du divertissement consensuel de bon aloi car Marie Nimier, qui n'oeuvre pas dans la comédie de boulevard, y explore, toujours de manière iconoclaste, et dans une combinatoire d'humour noir et de surréalisme poétique, les névroses familiales.

Chaque année, un fils passe le réveillon de Noël avec sa mère et sa petite amie du moment. Thomas (Pierre Grammont) se veut conciliant et réconciliateur. Après tout, ce n'est qu'un mauvais moment à passer car les fantômes - la figure des absents, le père qui a abandonné le foyer familial et la fille aînée qui est morte - planent sur la soirée et finissent par exacerber les souvenirs, les refoulements et les remords.

La mère (Marie-Christine Orry), mère possessive et femme en souffrance à l'impossible résilience et au bord de la psychose, ressasse le passé et entraîne ses convives dans son délire.

Quant aux fiancées successives (Félicité Chaton), toujours différentes mais répondant au même archétype, elles oeuvrent, par leur identification avec l'absente, comme catalyseur du psychodrame familial qui, tel une spirale infernale, se répète par concaténation jusqu'à l'implosion.

Leur histoire est dévoilée de manière morcelée à travers plusieurs Noëls scandés par l'adjonction d'un sapin supplémentaire, un sapin artificiel de couleur blanche et dépourvu de toutes décorations, et une série de mini-vidéo-gags intitulée "La farce de Noël", faisant office de gimmick, en forme de déclinaisons trash de la dinde farcie, empruntant à la blague Carambar et à Mister Bean, dans lesquelles le comédien Philippe Duquesne interprète un cuisinier qui fait un transfert lubrique sur le volatile.

Autre emprunt, les sièges-WC autour de la table qui, dans le film "Le fantôme de la liberté" de Luis Bunuel, illustraient l'inversion bourgeoise des fonctions de nutrition et de défécation, dont le sens relève ici du subliminal tout comme certains autres éléments scénographiques ou codes qui échappent à l'entendement, dont les costumes style marin.

Cela étant, la mise en scène de Karelle Prugnaud reste lisible car reposant sur le registre de la comédie burlesque en l'occurrence, magistralement porté par un épatant trio de comédiens qui oeuvrent en synergie symbiotique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=