Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les îles flottantes
Théâtre Côé Cour  (Paris)  décembre 2014

Comédie dramatique de Paul Emond, mise en scène de Georges About, avec Anne Turolla, Christian Baltauss et Armand Eloi.

La Compagnie Théâtre Art Moderne porte sur scène une partition du dramaturge belge Paul Emond dont la singularité ne tient pas qu'au procédé de la métaphore culinaire usité de manière humoristique et récurrente et, ce, dès le titre, "Les îles flottantes", et à son caractère de fable assortie d'une morale du même acabit : "Ce dont vous remplissez votre assiette, n'est pas toujours ce que vous mangez".

En effet, elle repose sur une intrigue telle qu'entendue dans la tragédie antique et décline un genre peu usité au théâtre, celui du réalisme magique qui permet l'introduction d'éléments d'étrangeté dans une trame ordonnée, en l'espèce, selon la règle des trois unités du théâtre, pour traiter de la thématique des désillusions matrimoniales.

Voilà d'une alléchante entrée en matière qui ne saurait aller au-delà de la mise en bouche afin de ne pas divulguer un menu farci d'inattendus rebondissements. Car tout commence de manière fort ordinaire par un dîner au restaurant. Quoi que. La situation n'est pas tout à fait banale.

D'une part, parce que Luc et Barbara ne se retrouvent pas pour un dîner d'amoureux mais pour un dîner d'adieu. D'un commun accord, ils ont décidé de se séparer après dix années de vie commune et de passer "une belle soirée" en réitérant, par un curieux souci de parallélisme des formes, leur premier dîner dans un restaurant réputé.

D'autre part, ledit restaurant ayant subitement fermé, ils se rabattent sur un autre établissement où ils sont accueillis par une grande et imposante figure en tenue de maître queux (excellentissime composition de Armand Eloi) qui, outre une prévenance excessive et des propos pseudo-philosophiques en forme de citations bocusiennes, manifeste une sollicitude invasive qui excède largement les impératifs de sa fonction.

Si Barbara (Anne Turolla au jeu juste et sensible) affiche l'assurance tranquille et diplomate de la femme qui a décidé de tourner la page sans faire de vagues, Luc (Christian Baltauss parfait dans la médiocrité vindicative) qui, en réalité, n'accepte pas cette rupture, va initier un véritable règlement de comptes conjugal qui emprunte au huis-clos délétère. La soirée tournera-t-elle au désastre sous le regard d'un restaurateur qui n'est peut-être pas qu'un témoin muet ?

Pour la mise en scène, Georges About privilégie la sobriété efficace pour ménager le suspense sans chercher à surligner les indices habilement disséminés par l'auteur. L'interprétation est à l'avenant avec un trio de comédiens qui maîtrisent l'ambiguïté qui en résulte. Et bien malin celui qui saura prédire le dénouement.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=