Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cabadzi
Des angles et des épines  (Le Cirque Absent)  octobre 2014

Pessimistes comme l’humanité qu’on nous promet, noirs comme les mines défaites qu’on nous crache à la figure, corrosifs comme le vitriol projeté sur le miroir de nos âmes sans fard… ce sont les nantais de Cabadzi, leur âme, leur musique, leurs paroles.

Des jaloux, des opprimés, des laissés pour compte, des abandonnés, des snobés, des mis de côté… tout ce que vous avez forcément ressenti un jour, un moment de peine, des vexations malheureusement devenues ordinaires, dans un monde où l’apparence est la valeur la plus surestimée.

Mais revenons-en aux sources : Cabadzi, c’est le rassemblement de trois énergumènes autour d’une même conviction : la vie est une fleur avec des épines, beaucoup d’épines. Vikto, Jo et Lulu. Respectivement Victorien Bitaudeau, Jonathan Bauer et Olivier Garnier.

De la désillusion sur des rythmes rap, du désenchantement en violoncelles romantiques, un regard sincère sur les déceptions quotidiennes, sans fiel ni amertume, Des angles et des épines est le nouvel album de Cabadzi. Après Digère et recrache, une tournée de what mille dates, des trophées et médailles (Printemps de Bourges, Prix de l’Académie Charles Cros et tant d’autres…), les voilà de retour pour ce deuxième album, entièrement autoproduit et auto-fait avec leurs six petites mains pleines de doigts (ce qui fait 30 doigts tout pile).

De la peine sans la rancœur, du chagrin sans le découragement, de la mélancolie sans acrimonie, Cabadzi est la voix des cœurs amis, ceux qui tendent un mouchoir en cas de besoin, qui prêtent une épaule pour pleurer, qui sont là quand plus personne ne reste. Qui connaissent la badass qui sommeille en nous et qui nous aime quand même. Qui savent affronter notre mauvais côté de la force, celui qui nous a forgé avec ses grandes pinces crabiques qui piquent.

Des angles et des épines, ce sont 10 titres, deux bonus et autant de plongées dans les profondeurs faustiennes des trois compères. Et en français, s’il vous plaît. Et en beau français. Dans la belle langue d’un Voltaire ou d’un Rousseau disséquant sa sombre société et ses noires chevauchées. Cabadzi est Le Horla de la chanson française, cet être indéfinissable qui vous poursuit dans vos cauchemars, celui que vous combattez, mais que vous ne laisserez jamais s’échapper. Parce qu’il vous a façonné.

Et comme je suis sympa (je ne vois pas d’autre explication), j’ai eu droit à un joli coffret, numéroté à la main, certifié à l’encre indélébile, daté, accompagné de 22 cartes, tantôt des photos qui dérangent un peu par le délabrement qu’elles illustrent, mais criantes de vérité, avec l’intégralité des paroles au dos, tantôt cartes postales. Gâtée que je suis, va !

Au dos de l’album, un résumé, un état d’esprit, une ode, un édit de Cabadzi, incluant les titres de l’album dans un court texte percutant et sensible, qui illustre à lui seul fort justement l’esprit de l’album : "Les "Féroces intimes" que l’on cache n’étouffent pas "Le bruit des portes". "Cent fois" tu tourneras te demandant pourquoi "Nous sommes deux femmes". "Mon ami". Ne t’en fais pas, c’est l’éveil qui approche quand la nuit est "Plus sombre". Chacun vit ainsi, avec au fond de lui un "Cancre ultime" dont l’ombre est "L’odeur" des choses que l’on cache, la "Messe noire" des désirs qu’on ressasse. Solitaire paisible dans tes douceurs et tes rires, tu n’auras qu’une seule chose à dire : "D’en haut, la ville est belle en bas". Ainsi tu éviteras tous ceux qui ne pensent qu’à "S’aimer vite" dans le chaos d’une dérisoire détresse. Ainsi tu crieras, heureux, "Bonjour tristesse"."

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Digère et recrache de Cabadzi
La chronique de l'album Cabadzi x Blier de Cabadzi

En savoir plus :
Le site officiel de Cabadzi
Le Soundcloud de Cabadzi
Le Myspace de Cabadzi
Le Facebook de Cabadzi


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=