Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une chance inestimable
Théâtre des Béliers parisiens  (Paris)  janvier 2015

Comédie de Fabrice Donnio, mise en scène de Arthur Jugnot et David Roussel, avec Guillaume Bouchède, Alain Bouzigues, Fabrice Donnio et Marie Montoya.

"Une chance inestimable", premier opus d'auteur de Fabrice Donnio, acteur versé dans le café-théâtre et one man show, constitue une inattendue et bonne surprise dans le paysage souvent indigent et lénifiant de la comédie de divertissement inféodée au comique appuyé pour le rire à tout prix.

Et ce, d'autant que, n'ayant pas choisi la classique et bien balisée comédie de moeurs, il place haute la barre en le qualifiant, dans sa note d'intention, de comédie de science-fiction ressortissant tant au huis-clos sartrien sous acide qu'à la farce fantastique qu'il développe autour d'une thématique peu usitée, et qui, a priori, ne déclenche l'hilarité, celle du suicide.

Usant de cette thématique comme véhicule pour aborder, sans prétention philosophique mais néanmoins de manière sagace et résolument humoristique, différentes attitudes face aux épreuves de la vie, il a écrit une pièce bien ficelée dans le registre de l'absurde et de l'humour noir avec des dialogues corsés qui font mouche.

Alors qu'il s'apprête à mettre fins à ses jours par pendaison, le temps s'arrête pour Kirian et débarquent dans son appartement trois émanations fantomatiques, en l'occurrence des suicidés célèbres, chargés d'intervenir auprès des futurs suicidés pour les en dissuader ce qui, en cas de réussite, leur permet l'obtention des points nécessaires pour quitter les limbes dans lesquelles ils sont confinés.

Et Fabrice Donnio n'a pas eu froid aux yeux en choisissant des figures historiques dont Cléopâtre et Gérard de Nerval et surtout Hitler, dont la confrontation se traduit par des scènes aussi loufoques qu'hilarantes.

Dans une scénographie sobre de Sarah Bazennerye, nonobstant la présence d'un dispensable pantin pendu, la partition est efficacement mise en scène par Arthur Jugnot et David Roussel qui ont trouvé le juste dosage comique et soutenue par une interprétation

Outre Fabrice Donnio, juste dans l'ébahissement sidéré du candidat au suicide, la distribution comporte un trio de choc composé de comédiens aguerris tant à la scène qu'aux registres décalés.

Marie Montoya incarne une reine d'Egypte aussi pulpeuse que survoltée par plusieurs siècles de libido inassouvie et au franc parler décapant et Guillaume Bouchède use de son flegme droopien et de son habile propension à partir en vrille au quart de tour pour camper le poète délirant.

Mention spéciale à Alain Bouzigues pour sa magistrale et édifiante composition d'un Fuhrer furieux, dont l'auteur a fait un personnage fantoche doté d'un certain sens de l'humour, sans verser dans la caricature outrancière.

 

 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=