Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Voyages avec ma tante
La Pépinière Théâtre  (Paris)  janvier 2015

Comédie d'après le roman éponyme de Graham Greene, mise en scène de Nicolas Briançon, avec Claude Aufaure, Jean-Paul Bordes, Dominique Daguier et Pierre-Alain Leleu.

Pour ces "Voyages avec ma tante", pas la peine d’emporter une grosse valise ni de se munir d’une réservation pour une destination lointaine, car, pour se divertir agréablement en compagnie de sacrés mauvais sujets de sa Gracieuse Majesté, il suffit simplement d’être prêt à rire et à rêver.

Les lecteurs du roman de Graham Greene ou les cinéphiles qui se souviennent des élucubrations de Maggie Smith dans le film de George Cukor qui en était tiré ne seront pas déçus par cette astucieuse adaptation théâtrale de Giles Havergal.

D’abord, il a confié le rôle central d’Henry Pulling, le morne neveu de la truculente Tante Augusta, non pas à un seul homme, mais à quatre, tous habillés en "British gentleman" classique et typique, avec melon sur la tête, costume et parapluie noir.

Chacun son tour peut donc être Henry pendant que les trois autres interprètent les autres personnages prévus par Graham Greene, et cela en s’affublant d’un fez, pour faire turc, ou d’un panama, pour faire Sud-américain.

Inutile de dire qu’à la grande joie de tous les spectateurs, on va aligner les clichés et les poncifs, que les quatre malicieux bonshommes vont rivaliser d’accents et de voix contrefaites.

Chacun sera donc plusieurs, même si, noblesse théâtrale oblige, Claude Aufaure se contentera d’être Tante Augusta et très épisodiquement son neveu amateur de dahlias. Sacrée tantine que cette vieille anglaise "olé olé !". Femme entretenue ou consommatrice de gigolos, espionne ou pétroleuse, elle a plus d’un tour dans son sac pour faire passer les frontières à des objets de valeur.

Dans sa version française, Nicolas Briançon a été d’une grande rigueur. Pierre-Yves Leprince a conçu un décor unique, composé d’un grand panneau représentant un wagon de l’Orient-Express, avec quelques fenêtres par lesquels les acteurs peuvent parfois passer leurs têtes. Le reste du temps, ils restent devant, debout ou assis sur des chaises qui deviennent de temps à autre d’elliptiques moyens de transport.

Tout est ici conçu pour que le voyage soit rapide et rythmé. Nicolas Briançon signe une mise en scène où le temps mort n’a pas sa place et, sur scène, les quatre complices jonglent habilement d’une voix à l’autre, jouant les perroquets ou les policiers, les vieilles filles ou les domestiques noirs.

Chacun des comédiens a du grain à moudre et communique son bonheur d’avoir toujours quelque chose à jouer. Si Claude Aufaure, évidemment, mène la danse avec le talent qu’on lui reconnaît toujours, Jean-Paul Bordes, Dominique Daguier et Pierre-Alain Leleu ne se prient pas pour entrer dans sa danse.

Pochade amusante, "Voyages avec ma tante" tangue peu à peu vers autre chose de plus fort et d’émouvant. Au contact de cette tante extravagante, Henry découvre que la vie vaut d’être vécue… à condition de la vivre vraiment.

Et puis l’impossible n’étant pas anglais, Henry comprendra ce qu’on pressent depuis l’apparition de Tante Augusta. Ce petit mot qu’il lui adresse et qu’on ne révèlera pas, rend soudain ces inoubliables "Voyages avec ma tante" plus profonds et plus humains.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=