Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pain-Noir
Pain-Noir  (Microcultures / Modulor)  janvier 2015

A l'ère du crowdfunding, des sorties d'albums en numérique avant la version physique, voire sans aucune version physique du tout, il devient compliqué autant qu'un peu dérisoire de savoir quand un disque sort réellement.

L'avantage induit est que cela permet aux chroniqueurs d'être un peu moins dans l'urgence de chroniquer un disque à tout prix sa veille de sa commercialisation sous peine que tout le monde passe à autre chose le lendemain.

Loin de moi cependant l'idée de chercher dans ce préambule une excuse pour ne pas avoir parlé plus tôt de Pain-Noir. Mais il n'est jamais trop tard pour vous faire découvrir de belles choses et l'album est enfin disponible en vinyle. Deux bonnes raisons donc de redécouvrir ce premier disque de François-Régis Croisier sous ce nouveau pseudonyme, donnant aussi son titre à l'album qui a déjà bien occupé nos oreilles fin 2014.

De son ancienne entité, St. Augustine, Croisier a gardé ses ancrages folk, mais le grand changement vient des textes, totalement en français désormais. Un français simple et élégant. Des textes pleins de nuances, ne venant jamais brusquer ou étouffer la mélodie, pas plus que l'inverse. Des textes poétiques qui gardent toujours un pied sur terre, des textes comme autant de touches de pinceaux sur une toile. Chacun a sa place pour donner à l'auditeur une vue d'ensemble imprenable tout en conservant le sens du détail. Un mélange impossible entre impressionnisme et naturalisme.

Pain-Noir est un disque qui s'écoute comme on écoute un conte. La musique vous enveloppe, vous transporte, tout comme les illustrations sonores de "La retenue" qui croisent du côté de Microfilm tandis que le texte vient se glisser dans ses mailles là, porté par la voix profonde de François-Régis Croisier. Profonde mais sans aucun rapport avec un crooner mécanique, calibré pour faire chavirer les coeurs chez la gente féminine.

C'est une voix profonde mais fragile, sur le fil. Avec la profondeur émotionnelle d'un chanteur qui balance ce qu'il a sur le coeur, dans les tripes (et que la forme ne vous laisse surtout pas croire le contraire, il est certains chanteurs de Doom metal qui n'ont pas autant de coeur à l'ouvrage), plutôt que de se formaliser avec ce qu'il est habituel de faire ou ne pas faire.

Le résultat de ce travail d'artisan est à la hauteur. De St. Augustine et son joli folk à l'américaine, il ne reste aujourd'hui qu'un vieux cocon abandonné dans une forêt du Puy-de-Dôme. Le papillon Pain-Noir est plus coloré qu'il n'en a l'air, tout en nuance, de gris et de pastels. Un travail abouti d'un artiste qui a trouvé sa voie et qui, en ayant eu le courage et le talent de franchir le cap de l'anglais vers le français, a fait naître un grand auteur qui ne devrait, souhaitons-le, ne pas en rester là.

Car de ce pain là, on en fera sans lassitude notre quotidien.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Soldiers de St. Augustine

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pain-Noir
Le Soundcloud de Pain-Noir
Le Facebook de Pain-Noir


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=