Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pain-Noir
Pain-Noir  (Microcultures / Modulor)  janvier 2015

A l'ère du crowdfunding, des sorties d'albums en numérique avant la version physique, voire sans aucune version physique du tout, il devient compliqué autant qu'un peu dérisoire de savoir quand un disque sort réellement.

L'avantage induit est que cela permet aux chroniqueurs d'être un peu moins dans l'urgence de chroniquer un disque à tout prix sa veille de sa commercialisation sous peine que tout le monde passe à autre chose le lendemain.

Loin de moi cependant l'idée de chercher dans ce préambule une excuse pour ne pas avoir parlé plus tôt de Pain-Noir. Mais il n'est jamais trop tard pour vous faire découvrir de belles choses et l'album est enfin disponible en vinyle. Deux bonnes raisons donc de redécouvrir ce premier disque de François-Régis Croisier sous ce nouveau pseudonyme, donnant aussi son titre à l'album qui a déjà bien occupé nos oreilles fin 2014.

De son ancienne entité, St. Augustine, Croisier a gardé ses ancrages folk, mais le grand changement vient des textes, totalement en français désormais. Un français simple et élégant. Des textes pleins de nuances, ne venant jamais brusquer ou étouffer la mélodie, pas plus que l'inverse. Des textes poétiques qui gardent toujours un pied sur terre, des textes comme autant de touches de pinceaux sur une toile. Chacun a sa place pour donner à l'auditeur une vue d'ensemble imprenable tout en conservant le sens du détail. Un mélange impossible entre impressionnisme et naturalisme.

Pain-Noir est un disque qui s'écoute comme on écoute un conte. La musique vous enveloppe, vous transporte, tout comme les illustrations sonores de "La retenue" qui croisent du côté de Microfilm tandis que le texte vient se glisser dans ses mailles là, porté par la voix profonde de François-Régis Croisier. Profonde mais sans aucun rapport avec un crooner mécanique, calibré pour faire chavirer les coeurs chez la gente féminine.

C'est une voix profonde mais fragile, sur le fil. Avec la profondeur émotionnelle d'un chanteur qui balance ce qu'il a sur le coeur, dans les tripes (et que la forme ne vous laisse surtout pas croire le contraire, il est certains chanteurs de Doom metal qui n'ont pas autant de coeur à l'ouvrage), plutôt que de se formaliser avec ce qu'il est habituel de faire ou ne pas faire.

Le résultat de ce travail d'artisan est à la hauteur. De St. Augustine et son joli folk à l'américaine, il ne reste aujourd'hui qu'un vieux cocon abandonné dans une forêt du Puy-de-Dôme. Le papillon Pain-Noir est plus coloré qu'il n'en a l'air, tout en nuance, de gris et de pastels. Un travail abouti d'un artiste qui a trouvé sa voie et qui, en ayant eu le courage et le talent de franchir le cap de l'anglais vers le français, a fait naître un grand auteur qui ne devrait, souhaitons-le, ne pas en rester là.

Car de ce pain là, on en fera sans lassitude notre quotidien.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Soldiers de St. Augustine

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pain-Noir
Le Soundcloud de Pain-Noir
Le Facebook de Pain-Noir


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=