Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Baden Baden
Mille Eclairs  (Starlite Rec / Naïve)  février 2015

A la fête de la pop moderne Française, il y a Aline qui rentre de studio et trône majestueusement, Lescop et La Femme qui font les marioles, Pendentif qui fout un joyeux bordel, Mustang qui replace son perfecto, Marc Desse qui attend dans l’ombre, Granville absents : là, ils sont en vacances à la mer mais personne ne s’en plaindra, Exsonvaldes qui nous apprend l’espagnol, Fauve qui redouble sa quatrième, Frànçois et ses Atlas Mountains qui donne des cours de rythme, AV qui est accoudé au (Venus) bar et les Baden Baden qui sont assis dans le sofa, un peu en retrait, avec quelque chose d’une classe à la Michel Poiccard et Patricia Franchini.

Depuis trois ans et son premier album Coline (et même un peu avant avec leur EP 78), Baden Baden nous donne des papillons dans le ventre. Mais pas des papillons multicolores ! Non plutôt ceux pigmentés sépia ou noir et blanc. Mille éclairs, mille plaisirs. Mille éclairs, leur nouvel opus, c’est de la pop de haute volée, de la voltige. Plus encore que dans Coline, ici les lignes ne sont plus si claires que cela (merci notamment au producteur Barny Barnicott (Artic Monkeys, Cloud Control, Bombay Bicycle Club…)), Eric Javelle et ses amis jouent avec notre cœur, avec les atmosphères et les réverbérations, électrisent, malaxent leurs influences Anglo-saxonnes, se transforment en équilibristes en alternant moments de tension et moments de détente. Le choix, si pertinent, d’un chant désormais uniquement en Français renforce l’élégance, la poésie que dégage le groupe.

Mais les Baden Baden sont aussi des artisans d’art, quand la pop sait être un art majeur. Ils font partie de ceux qui, architectes musicaux, construisent, cherchent la métrique, la mélodie et les paroles justes (quitte à en retirer : "Finalmente", "Criminel"), où le bonheur se situe aussi dans les moindres détails, où les lignes sont autant de fuites en avant. Mille éclairs, mille musiques. Baden Baden plonge dans le bruit et nous on plonge dans ce disque, qui risque bien d’accompagner nombre de nos nuits.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 78 EP de Baden Baden
Baden Baden parmi une sélection de singles (février 2011 )
La chronique de l'album Coline de Baden Baden
La chronique de l'album La Nuit Devant de Baden Baden
L'interview de Baden Baden (samedi 18 juillet 2015 )

En savoir plus :
Le site officiel de Baden Baden
Le Bandcamp de Baden Baden
Le Soundcloud de Baden Baden
Le Facebook de Baden Baden


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=