Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Melanie De Biasio
No Deal Remixed  (PIAS)  février 2015

Quand on est chroniqueur musical, d’abord sachez que ce n’est pas un vrai métier, j’ai un vrai métier à côté, ensuite, et je ne le répéterai jamais assez, je ne fais pas de la critique de disques, je fais de la chronique de disques. Pour vous expliquer et pour faire simple, cela veut dire que je peux parler de ce que je veux si et seulement si au moins une fois dans mon charabia, je cite le nom du disque dont je suis sensé parler, et l’artiste aussi c’est un plus, mais ça, avouons-le, c’est surtout pour faire plaisir aux moteurs de recherche et aux attachées de presse. Donc quand on est chroniqueur musical, on a des disques à écouter, au moins deux cents mots à écrire (même si moi, je suis plus proche des six cents en général), mais on n’a pas souvent l’occasion de jouer et de rigoler, certes avec des amis on fait un peu d’Ouchropo (Ouvroir de Chronique Potentielle), du place mot, du t’es pas cap de placer dans ton prochain article que c’est scandaleux que Cascada n’ait pas remporté l’Eurovision en 2013, bah si je suis cap enfin, la preuve je viens de le faire.

Donc je reprends, quand on est chroniqueur musical, on n’a pas souvent l'occasion de s’amuser, il y a des délais, des deadlines, des rédacteurs en chef tyranniques, des attachées de presse pas farouches mais exigeantes, des correctrices au bord du suicide à force de mes fotes de frapppe, de conjugaison et d’orthographe, il y a plein de choses mais il n’y a pas trop d’occasion de se divertir. Et soudain, et là (c'est le drame), je vois un jeu olipesque en diable enfin ouchropesque, qui me tend les bras : un disque de remix dont je ne connais pas du tout l’album qui se fait remixer, dont je ne connais même pas la chanteuse, dont je ne connais rien, et dont je vais quand même vous parler... Et en passant, je vous rassure, ce n’est pas une insulte et ce n’est pas sale de se faire remixer. Un remix, c’est quoi ? C’est une moustache sur la Joconde. J’aime les moustaches, j’aime la Joconde, donc allons-y ! Bon, quand je vois la liste des remixeurs, je suis plutôt rassuré : Eels, Chassol, The Cinematic Orchestra, entre autres, donc ça devrait le faire, comme disent les faux jeunes.

Melanie De Biasio est une chanteuse de jazz belge, avec une voix particulièrement douce et sensuelle, et d’ailleurs ces remix lui font une largue place, pas d’effet de voix, très souvent d’ailleurs la voix est laissée pure ou presque, parce qu’il n’y a pas grand-chose à rajouter, comme si les remixeurs s’étaient retrouvés devant une incapacité de toucher à cette voix, que faire ? Que rajouter quand une version a capella serait suffisante ? C’est donc des remix tout en douceur, en même temps comme souvent quand on remixe un disque d’une chanteuse de Jazz, ça devient vite de l’Ambiant, ce n’est pas un reproche. Hex donne corps au titre de la chanson "The Flow", ça coule de source, ça déroule comme une longue divagation nocturne, comme on tournerait en voiture sur périph’ en faisant fi des limitations de vitesse. Chassol et sa virtuosité au piano dans un duo de voix, rend la douleur douce à mesure que le rythme s’accélère. On trouve deux versions de "I’m Gonna Leave you", là où Clap Clap rend une version presque joyeuse "je vais te quitter, et c’est génial c’est la fête", The Cinematic Orchestra est dans la supplique, dans sa pure tradition, "je vais te quitter, parce que la vie est si triste".

Un disque de remix étonnement d’une grande cohérence mais qui n’oublie pas de varier les plaisirs, les styles. Un disque très respectueux de Melanie de Biaso, elle est au centre de tout, et tous tournent autour d’elle comme en pâmoison. Un disque qui peut se suffire à lui-même, un disque parfait pour les divagations nocturnes, pour faire tourner votre cinéma intérieur et qui réussit à donner envie d’écouter les versions originales. Ce qu’évidemment j’ai fait depuis et ce que je vous conseille fortement. No Deal Remixed est la version "nuit", "urbaine" de No Deal, un parfait complément qui prolonge ses émotions, sa douceur et sa finesse.

Réussir un disque de remix, c’est rare.
No Deal Remixed est un disque réussi.
No Deal Remixed est un disque rare et pourtant, il vous tend les bras.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lilies de Melanie de Biasio
Melanie De Biasio en concert à Magic Mirrors (vendredi 21 octobre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Mélanie De Biasio
Le Bandcamp de Mélanie De Biasio
Le Soundcloud de Mélanie De Biasio
Le Facebook de Mélanie De Biasio


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=