Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moby
La Cigale  (Paris)  16 mars 2005

Deux jours après la sortie mondiale de son dernier album Hotel , Moby est ce soir à La Cigale pour un concert "intimiste", avant de rencontrer un public beaucoup plus nombreux au Parc des Princes, samedi 18 juin.

Pas de première partie pour ce concert, ce soir c'est Moby et rien que Moby !

A 19h, La Cigale ouvre ses portes et c'est à guichet fermé que va se jouer l' Opus .

La salle se remplit rapidement, et dès 19h45 elle est pleine à craquer. Le public commence à manifester son impatience, et des vagues de "Moby ! Moby !" balaient l'espace acoustique de plus en plus fréquemment.

Nous attendrons encore une heure, avant que le silence se fasse, et que la tension atteigne ce point si agréable qui précède l'entrée en scène. A l'arrivée des musiciens, le public a oublié assurément le sentiment d'attente et le souvenir des longues files pour obtenir le précieux sésame qui lui permet d'être là ce soir.

Nous découvrons une formation très peu "électronique" : Moby à la guitare, un second guitariste pour l'accompagner, un batteur et au clavier une jeune femme qui fait aussi les chœurs

,enfin une seconde voix sur la droite de la scène.

Il ne faut pas une minute à Moby, pour prendre la mesure du public qui l'attend, et c'est à cent à l'heure que débute le spectacle. Dès la fin du premier morceau ce sont des spectateurs conquis qui lui rendent hommage par un tonnerre d'applaudissements et de cris.

Pour composer la play-list du concert, Moby pioche bien évidemment dans le dernier album avec des titres comme : "Raining again", "Beautiful" et "Lift me up" , mais une part importante est aussi donnée aux deux albums précédents : "18" et "Play" , avec l'interprétation de tubes mondiaux comme In this world .

L'alchimie du concert est assurée par l'alternance de titres qu'on ne peut qualifier que de titres rock, de morceaux très mélodiques et de passages disco à la rythmique ravageuse. L'interprétation est quasi exclusivement instrumentale et vocale (très peu de recours aux samples), et ça marche à merveille !

A la fin de chaque morceau, Moby remercie le public en français, et lors des intermèdes musicaux c'est aussi en français (et en anglais quand il ne trouve plus ses mots) qu'il parle de sa position politique et de son opposition idéologique au régime américain actuel. Il témoigne aussi à plusieurs reprises de son amour pour sa ville New-York, en allant jusqu'à reprendre en fin de concert le titre Walk on the wide side d'un autre New-yorkais célèbre.

Un seul mot me vient pour qualifier la prestation de ce soir : Génial !

Et quand la lumière se rallume à la fin du concert, c'est un public aux anges que je découvre. Assurément un de ces concerts, dont on sera heureux de dire dans quelques années :"J'y étais !"

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hotel de Moby
La chronique de l'album Wait for Me de Moby
Moby en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Moby en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - dimanche

Crédits Photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of indie).

Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=