Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Husbands
Husbands  (Microphone Recordings)  mars 2015

Pas vu les feuilles tombées, pas vu les feuilles venir, et oui c’est déjà le printemps, et qui dit printemps dit musique printanière, soleil, légèreté, jupes, épaules dénudées et... et je me calme immédiatement.

Pour mettre du soleil dans vos oreilles, Husbands, groupe Marseillais tirant son nom d’un film de John Cassavetes, alors que moi je pensais que c’était un jeu de mot : notre groupe avec du hash, il faut dire que j’ai un humour de... Heu, enfin vous voyez ce que je veux dire (oui, ça ne se fait pas de dire merde dans une chronique, donc je m’abstiens). Husbands est ce qu’on appelle un Supergroupe, ou un All-Star Band, c’est dire que les trois membres du groupe font partie d’autres groupes : Nasser, Oh! Tiger Mountain et de Kid Francescoli. Après un EP et des clips qui buzzent sur les Internets de la toile, voici leur premier album. Attention, nous sommes en présence d’un album potentiellement à tubes, qui peut totalement marcher grave sa mère que même ta mère elle l’a entendu, c’est dire.

Le souci des albums dit "tubesques", c’est que parfois ils semblent un peu faux, un peu fabriqués, artificiels, faits pour être tubesques justement, et on ne va pas se mentir (Catchphrase !), c’est parfois un peu le cas ici. Même si le storytelling d‘Husbands nous dit le contraire : "c’est juste des amis réunis juste pour l’amour, la passion de la musique", oui c’est sans doute vrai aussi. Les chansons sont globalement bâties sur le même modèle : des petits chik-poum et des tac-tac, un peu de Bontempi, une grosse voix pour le couplet et des refrains en chœur, en harmonie qui reste bien en tête, un final où on chante tous ensemble en se tenant la main, avec un format totalement calibré pour un matraquage radiophonique. Donc sur la longueur, c’est parfois un peu répétitif mais pourtant ça marche. Alors pourquoi ça marche ? Et pourquoi ça va marcher ?

Très bonne question, vous voyez quand vous voulez ! Husbands a un sens incroyable pour des mélodies légères, sautillantes et pour des refrains accrocheurs dont une seule écoute suffit pour que vous le chantonniez en yaourt ("Dream", "Who Knows ?", "You, Me, Cellphones"). C’est extrêmement efficace, entêtant, avec une sonorité on ne peut plus dans l’air du temps. Mais attention, c’est un piège ! Au fur et à mesure du disque, le côté léger et sautillant disparaît peu à peu pour faire place à une mélancolie douce et avec toujours cette même efficacité, c’est trop tard vous avez été pris en otage par les tubes des débuts de l’album, vous ne pourrez plus vous en défaire, et allez vite découvrir ce qu’est le syndrome de Stockholm.

Husbands se permettent d’aller dans le côté obscur de l’electopop tubesque, ils livrent un disque faussement dansant, faussement joyeux, faussement mélancolique, faussement planant (dans le bon sens), mais dont la réussite est vraie. C’est un disque qui n’est pas ce qu’il semble être, qui se permet de partir dans des boucles planantes ("Run Along, Son") avant de vous achever avec une chanson légère au possible en forme de blague potache ("Michel") comme pour vous aider à redescendre du trip que vous venez de gober.

Husbands d’Husbands ressemble à un disque de printemps et s’il nous rappelle que le printemps c’est la renaissance, le soleil, la joie, youhou, il n’oublie pas que le printemps c’est aussi un peu triste, que certes il y a du soleil mais qu’il y pleut beaucoup aussi, que c’est un printemps de plus, que les bonnes résolutions sont loin et qu’on va a priori tous mourir. L’écoute d’Husbands vous fera dire que la vie n’est peut-être pas si moche malgré tout, et qu’importe les nuages. Et un disque qui vous fait dire ça, c’est évident que ça va marcher.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Husbands en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - vendredi 24 avril

En savoir plus :
Le site officiel de Husbands
Le Bandcamp de Husbands
Le Soundcloud de Husbands
Le Facebook de Husbands


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=