Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Autour de ma pierre il ne fera pas nuit
Ciné XIII Théâtre  (Paris)  mars 2015

Comédie dramatique de Fabrice Melquiot, mise en scène de Sébastien Bonnabel, avec Eric Chantelauze, Philippe de Monts, Florent Chesné, Barbara Le Toux, Marie Hennerez et Kevin Rouxel.

"Autour de ma pierre il ne fera pas nuit" est un spectacle à l'image de son titre, un peu déroutant. On y retrouve deux frères, Dan et Yvan, le rockeur et le rêveur qui profanent des tombes pour dépouiller les cadavres tout en rêvant de se carapater en Suisses.

Une nuit, "That night", tout tourne mal et commence alors un ballet surréaliste autour de la tombe de Dan. Son père, Lullaby le travelo moitié ivre depuis la perte de sa femme et qui hurle que Dieu est mort, son ex Dolores, enceinte de sept mois et qui s'habille en mariée en espérant que ça le fera "réagir",

Yvan bien sûr et sa fiancée Laurie qui ne réalisent pas trop ce qui se passe du haut de leur 16 ans. Là dessus passe Juste, le poète alsacien maudit, qui cherche des filles pour plaisanter et complète la panoplie des accidentés de la vie qui sont venus s'échouer autour de cette pierre où on ne sait plus bien qui est mort qui est vivant.

L'absurde prend le pas sur l'émotion qui devrait étreindre tout ce petit monde mais n'arrive pas à dépasser les barrières des corps et des situations. Alors quand les mots ne veulent plus rien dire ce sont les chansons de Elvis qui prennent le relais, jouées à la guitare par le musicien Renaud Castel et chantées à capella par les comédiens.

Le texte de Fabrice Melquiot aborde des sujets universels tel que le mal, la mort, la perte, le désir, sans manichéisme et croque des personnages déboussolés avec beaucoup de tendresse et d'humanité.

La mise en scène de Sébastien Bonnabel cherche à faire tomber le 4ème mur en prenant le public à partie à de nombreuses reprises, les comédiens allant et venant entre la scène et la salle. Le plateau, sans décor, est structuré par un jeu de rideaux qui crée différents espaces de jeu, permettant d'évoquer flash-back et changement d'univers de manière assez rapide.

Eric Chantelauze incarne un Lullaby juste et émouvant tandis que Florent Chesné, en Juste le poète, apporte une note humoristique et décalé fraîche. Philippe de Monts quand à lui campe un Dan trouble, auquel on a du mal à s'attacher.

Malgré son originalité, son caractère résolument vivant, musical, absurde et décalé et sa volonté d'aller chercher le spectateur, la pièce peine à émouvoir par lamise à distance des sentiments. Les intermèdes musicaux, si ils sont plaisants et participent à l'univers rock n'roll construit par la troupe, permettent aux spectateurs de prendre la tangente.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=