Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Adanowsky - Jasmine Vegas
Nouveau Casino  (Paris)  26 mars 2005

Nous avions découvert Jasmine Vegas, en solo acoustique, en première partie du concert de De Kift. .

Etonnante diva psychédélique à la voix surprenante, harnachée d'un accordéon plus volumineux qu'elle, elle nous avait subjugué et emporté tous azimuts vers des horizons musicaux très variés, de la ballade celte à la chanson napolitaine.

Voici de nouveau sur scène cette auteur-compositeur-interprète, new yorkaise transfuge de l'underground américain.

Perchée sur des sandales pailletées de meneuse de revue, robe transparente, cheveux ultra courts et lunettes d'intellectuelle arty, toujours aussi fragile, accompagnée de musiciens.

Elle fait quelques bulles de savon, nous raconte l'origine de son nom, Jasmine à cause de la sainte, elle a d'ailleurs été également connue sous le nom de Sainte Jasmine, et Vegas à cause des plaines fertiles.

Quelques notes d' accordéon pour introduire une ballade à l'irlandaise ("Cannabis") qui fait pose un dôme de douceur surranée sur le Nouveau Casino.

Concert mid-tempo pour des chansons nostalgico-jazz-club que ce soit en anglais avec "Blue sky" ou en français ("Encaisse-moi", "Fou", "Je te vois") très éloigné de l'aspect un peu déjanté du personnage qu'elle nous avait laissé entrevoir.

.

Mais une voix fascinante toute en émotions et couleurs .

En tête d'affiche, Adanowsky, contraction d'Adan Jodorowsky, nom qui vous rappelle sans doute quelque chose. Oui, le fameux Alexandro Jodorowsky, le monsieur au beau visage à la toison blanche qui est d'ailleurs dans la salle.

Entrée fracassante à dos d'homme de son rejeton masqué, beau mince, souriant, fine moustache d'hidalgo, en costume blanc, chemise noire, cravate blanche, chaussures bicolores et rose à la bouche qu'il lance dans le parterre de fans constitué exclusivement de jeunes filles dont la tenue prouve qu'elles n'ont pas peur des fluxions de poitrine.

Mon voisin, plus sévère et certainement plus réaliste, me souffle des qualificatifs moins galants.

Entrée musicale tout aussi fracassante avec une chanson à la gloire de sa queue de trois mètres (mon voisin semble avoir raison quant à l'intérêt desdites jeunes filles).

Et ce n'est pas fini parce "L'idole" ("Fixez-moi je vais vous entortiller avec mes pas de danse/Ecoutez cette voix vous emportera/Elle vous envoûtera") ne se ménage pas, crooner des années 50 et danseur frénétique qui fait le grand écart, vibrionne en permanence, swingue à tout va, sorte d'hybride entre Dany Brillant et Emmanuel de Brantes.

Ce qui déconcerte c'est le contraste, voire l'anachronisme, entre les textes souvent provocateurs et iconoclastes avec une thématique récurrente amour-sexe-mort, plutôt grave, et la musique sorte de mambo kitsch déjanté, rappelant les bals latinos, qui font pogoter toujours les mêmes jeunes filles.

On ne sait s'il oeuvre dans le second degré, le happening ou la grande manipulation.

Car "Fils à papa" ("Penser qu'un jour il s'en ira, quelle luxueuse terreur !/De grâce il fera de moi un colossal héritier") il colle ses parents ("Parents toxiques") et aime beaucoup beaucoup sa maman, celle qui porte une culotte à pois pompadour ("Maman t'as pas fini?") son "Etoile éternelle" et fait dans le Paolo Conte ibérique ("Estoy mal").

Mais le côté clubbing mêlé à la chaude sensualité des rythmes sud américains reprend vite le dessus, danseuse à la peau pailletée venant réveiller les fantasmes évenuellement assoupis.

Rappel avec "Mambo miam miam" de Gainsbourg avant un grand final où il fait monter sur scène les minettes du parterre pour des danses très rapprochées...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Etoile Eternelle de Adanowsky
Adanowsky en concert à I Love My Neighbours - Puggy - Amber and the Dude - Adanowsky - Gush (13 juin 2010)
La chronique de l'album Time de Jasmine Vegas
Jasmine Vegas en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Jasmine Vegas en concert au Point Ephémère (mai 2005)
Jasmine Vegas en concert aux Bains Douches (28 janvier 2006)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (21 février 2006)
Jasmine Vegas en concert au Zénith (30 mars 2006)
Jasmine Vegas en concert à La Maroquinerie (23 septembre 2006)
L'interview de Jasmine Vegas (17 juin 2005)
L'interview de Jasmine Vegas (28 janvier 2006)

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=