Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Play House
Théâtre de Belleville  (Paris)  avril 2015

Comédie dramatique de Martin Crimp, mise en scène de Rémy Barché, avec Myrtille Bordier et Tom Politano.

Si la proposition de Rémy Barché pour "La Ville" ne convaincait pas, en revanche, celle pour "Play House", n'appelle pas de réserves alors même que cette autre partition du dramaturge britannique Martin Crimp s'avère plus complexe à mettre en scène en raison tant de sa construction que de sa substance volatile.

En effet, elle est composée de treize vignettes élaborées à la manière des sketches à l'anglo-saxonne qui déclinent l'effet délétère du quotidien sur l'entité crimpienne de prédilection qu'est le couple entendu comme la réunion de deux névroses qui ne peut virer qu'au jeu de massacre, dont le texte formellement rudimentaire, destiné également à constituer une machine à jouer, implique un sous-texte maîtrisé par les interprètes.

La réussite du spectacle tient à une conjonction heureuse d'éléments : le texte français, dont Rémy Barché signe la traduction avec Adèle Chaniolleau, qui s'affranchit des idiomes et locutions qui passent mal la rampe dans leur littéralité, le choix d'un registre de jeu anti-naturaliste qui privilégie la mécanique comique, au demeurant non antinomique avec la causticité, et ce, sans verser dans le café-théâtre ni s'enferrer dans le pseudo-intellectualisme,l'immersion dans l'iconographie étasunienne pop-rock'n roll vintage des sixties et une judicieuse distribution.

En effet, il propose une immersion dans la maison de Barbie et de Ken qu'est le nouvel appartement si "cute" de Katrina et Simon, un jeune couple d'hyper-actifs dans la posture de tourtereaux, soumis au diktat du bonheur. Mais le temps, les egos et les traumas vont venir saper leur vie idyllique.

Revues à la manière d'une parodie de sitcom, les scènes de l'enfer de la vie conjugale sont brillamment dispensées par Myrtille Bordier et Tom Politano.

Sous la direction de Rémy Barché qui impose rigueur et rythme survolté, ces deux jeunes comédiens, intégrés dans la troupe des comédiens permanents de la Comédie de Reims dirigée par Ludovic Lagarde dès leur sortie en 2013 de l'Ecole régionale d'acteurs de Cannes, qui manifestent déjà une belle assurance tout en conservant encore intact le plaisir du jeu, qui devient communicatif, sont tout simplement épatants.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=