Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Villagers
Darling Arithmetic  (Domino Records)  avril 2015

– Où suis-je ?
– Au Village.
– Qu'est-ce que vous voulez ?
– Une chronique.
– Dans quel camp êtes-vous ?
– Vous le saurez en temps utile... Nous voulons une chronique, une chronique...
– Vous n'en aurez pas !
– De gré ou de force, vous en écrirez une... Parlez-nous des Villageois !
– On dit les Villagers, et ils sont Irlandais, ça n’a donc rien avoir avec le Village qui est au Pays de Galles, la référence avec Le Prisonnier passe totalement à côté, c’est totalement hors sujet...
– Mais c’est-à-dire que...
– C’est-à-dire que rien du tout ! Passons à autre chose, et revenons aux choses sérieuses comme à l’amour par exemple.
– Grand fou ! Embrasse-moi !
– Juste après, attends...

Villagers, groupe de Dublin, sort son troisième album Darling Arithmetic, un disque aussi beau que la pochette est laide, c’est vous dire s’il est beau. On associe souvent les chansons douces, mélancoliques à l’hiver ; pourtant si ce disque est doux et empreint d’une certaine mélancolie et surtout d’amour, Darling Arthmetic est lumineux, ensoleillé, estival, comme un Hot Scary Summer. Là où les arrangements de {Awayland}, leur précèdent album, étaient riches et ambitieux, dans un format qui se tournait volontiers vers la pop, ici nous sommes dans le dépouillement, la simplicité, une sorte de folk indie minimaliste.

Quelques petites touches d’électronique, quelques effets de voix, d’écho mais rien de plus, simplement une guitare acoustique, une batterie lointaine, quelques notes de piano, parfois de petites nappes de synthé, il n’en faut pas plus à Conor O’Brien le leader, auteur, compositeur, chanteur pour habiller ses chansons. Il l’a enregistré seul chez lui dans le grenier d'une ancienne ferme dans la ville côtière de Malahide, au nord de Dublin, en jouant de tous les instruments, ce qui donne un album extrêmement personnel, avec sa voix qui segmente et son timbre de voix particulier, une voix sur la brèche, réussissant à être plaintive sans pour autant être larmoyante, aussi à l’aise dans la retenue que dans les aigus. Disque d’autant plus personnel que les textes évoquent l’amour, l’homosexualité, le fait de réussir à s’assumer ("Courage"), le sexe, la solitude, la confusion...

Neuf morceaux, neuf petites histoires, c’est un peu court jeune homme, on en aurait aimé plus tant il est dur de se défaire de ce disque, de son univers, de son son. Sa douceur, son apparent calme cache en fait des joyaux mélodiques comme "Dawning On Me", "Little Bigot" par exemple, ou "The Soul Serene", parfaite ballade hypnotique que l’on rêve sans fin, et où Conor O’Brien joue à la perfection avec sa voix, se répondant à lui-même parfois. Disque parfait des après-midi d’été, où l’on laisse son regard divaguer sans but, où on se prend à rêver de trouver l’amour, d’aimer et d’être aimé. Il n’y a rien de plus difficile que d’écrire des chansons d’amour, c’est le thème le plus éculé, cliché qui soit, pourtant Villagers s’en sort haut la main réussissant à prouver que l’amour n’est pas mort, du moins qu’on aime à le croire.

– Allez maintenant, viens par là et embrassons-nous encore et encore, je vais te montrer moi que l’amour n’est pas mort et en plus, j’ai la parfaite bande son pour ça...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Becoming a Jackal de Villagers
La chronique de l'album Where Have You Been All My Life ? de Villagers
Villagers en concert à La Maroquinerie (29 juin 2010)
Villagers en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Villagers en concert à La Maroquinerie (lundi 11 avril 2011)
Villagers en concert au Grand Mix (6 mars 2013)
Villagers en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
Villagers en concert à La Maroquinerie (jeudi 25 février 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Villagers
Le Facebook de Villagers


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Villagers (08 juin 2010)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=