Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fancy
Fancy Machine  (Brigade Mondaine)  avril 2015

Je suis entré dans le bar et j'ai aperçu Jessie. Comment le rater, lui et sa tignasse exubérante : un corps félin moulé dans une combinaison rouge rayée de noir, cambré devant le flipper ? Jessie Chaton, un phénomène, une rock star comme il n'en existe plus beaucoup. Alors quand on m'a dit que le nouvel album de son groupe venait de sortir, j'ai voulu l'entendre.

Accoudé au comptoir, j'ai demandé à la barmaid : "Tu l'as, le dernier Fancy ?". Elle m'a dit : "Bien sûr, on l'écoute tous les jours depuis plusieurs semaines, les clients en sont dingues, et je peux te dire que certains soirs, ça danse sur le zinc".

Je me suis approché de Jessie et je lui ai demandé si ça le gênait qu'on écoute sa musique : "On se fait un petit Fancy, là, tous les deux ?". Il venait juste de claquer une partie gratuite, donc il a accepté d'un "yeah" suraigu et sauvage. Let's go crazy ! Un son de synthé dans le flanger façon Retour vers le futur et je me retrouve presque dans Flashdance, ou Flash Gordon, enfin... un truc qui flashe, sans relâche.

"Fancy Nation" ouvre le bocal à bonbons acidulés, coup de speed et coup de fouet, ça promet. Jessie est ravi de constater que ça me plaît, tout en faisant cogner sa bille contre des bumpers ornementés de logos KISS. "Don't stop rockin'", m'annonce t-il en visant une cible, ou plutôt un target, au son d'une guitare heavy rock à faire secouer de la chevelure ondulée - ce que ne manque pas de faire la bande de barbus tatoués près de la pompe à bière. Je me parfume la moustache au houblon quand le funky beat de "Shock me" ordonne à mon corps de bouger comme un nain pourpre. "T'es déjà allé à Minneapolis, beau gosse ?", me demande la barmaid sapée comme dans Miami Vice. Je lui promets de l'y emmener, tout en me frottant les fesses contre le bord du billard. Sans retenue, je chante ce refrain addictif comme une petite pute... de luxe, restons fancy.

Je pensais avoir été suffisamment grossier du bassin, mais "69" me poussa encore plus loin, je ne vais pas te faire un dessin. Lève-toi, monte dessus, mets ton sexe dans la machine. "C'est un hit !", hurlais-je au moment où Jessie fit Tilt. Alors il me rejoint, puis m'expliqua que son père jouait de la musique, et sa mère chantait du rock n' roll. Un héritage qui lui permit un jour d'accéder au titre de "Star of the Month", dans ce bar où il est désormais la mascotte, en quelque sorte. "Tiens, regarde, je vais te montrer un truc", et avec une dizaine de clients complices, il entama une impressionnante chorégraphie sur "Flesh Reflex", chanson qui ferait lever les bras à n'importe quel coincé du bulbe. La Fancy Machine fonctionne à plein tube. "All night long", comme dirait Lionel.

Je pioche dans le bocal à sucreries et j'en sors des paquets de "The only one" et "My girlfriend", aussi fizzy et poppy que des Coke en bouteille. Ca nous a surexcités, alors Jessie me proposa d'aller toucher l'Extra Ball. Je lui dit : "Désolé, mec, mais j'ai promis à la serveuse de l'emmener sur la West Coast.

Plan large sur la sortie du troquet, générique, american pop music, tempo rapide, sirène de police et choeurs virils : c'est "Hollywood now". La lumière revient déjà, et le film est terminé, je réveille mon voisin et lui dis d'acheter la B.O. de ce super star movie : Fancy Machine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fancy parmi une sélection de singles (février 2007)
La chronique de l'album Kings Of The Worlds de Fancy
Fancy en concert à La Maroquinerie (6 mars 2006)
Fancy en concert à La Boule Noire (11 octobre 2007)
Fancy en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Samedi
Fancy en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
L'interview de Fancy (avril 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Fancy
Le Soundcloud de Fancy
Le Facebook de Fancy


Antoine "Zebra" Minne         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=