Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les invités
La Loge  (Paris)  avril 2015

Monologue dramatique de Thierry Illouz dit par Yves Heck dans une mise en scène de Johann Maheut.

"Les invités" de Thierry Illouz, ou plutôt d'Yves Heck puisque c'est lui qui interprète les mots de l'auteur, c'est vous. Vous, spectateurs, qui êtes reçu chez le comédien.

Car oui, le comédien habite ici, sur ce plateau seulement habillé d'une table et d'une chaise, d'une couverture jetée en boule, d'un micro et d'un interrupteur qui lui permet de plonger ses invités dans le noir. Ce plateau est un petit deux-pièces dont il faut payer le loyer. Alors l'acteur prend des rôles.

L'acteur explique qu'il est sur scène, non par désir de se montrer, mais de mieux cacher qui il est vraiment. S'il accepte de devenir quelqu'un d'autre c'est d'abord qu'il est vide et transparent. L'acteur se présente devant le public en espérant lui plaire alors qu'il ne parle jamais de lui-même. D'ailleurs l'acteur se livre-t-il à une confession, ou joue-t-il seulement son rôle ?

En faisant tomber le quatrième mur et en prenant les spectateurs à témoin, Thierry Illouz va bien au-delà du paradoxe de l'acteur, il s'interroge aussi sur celui du spectateur : pourquoi se déplacer pour voir une carcasse qui n'est pas celle qu'elle prétend être, et pourquoi l'applaudir ?

La mise en scène de Johann Maheut joue totalement de ce paradoxe. Il y a d'abord sa scénographie dépouillée qui souligne le mensonge que raconte l'acteur et montre au spectateur son désir de croire à l'histoire qu'on lui raconte au théâtre, son envie d'accepter aveuglément le contrat narratif. Il y a aussi la voix, parfois déformée, amplifiée par le micro, qui impose une mise à distance bien que le quatrième mur soit brisé.

Quant à Yves Heck, il est parfait de sincérité, naturel, souriant, usant de charme. Qu'il nous raconte qu'il ment sans vergogne ni états d'âme, ou qu'il se confie à nous, on veut l'absoudre ou le croire, on a envie de le suivre et, en tant que spectateur, de se laisser mener par le bout du nez.

Le texte de Thierry Illouz, sous des dehors légers, se révèle malin et dense. Et ce seul-en-scène est assurément une des pépites théâtrales du moment.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=