Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gomm
Destroyer to perfection  (Pias)  février 2005

Karl-heinz n'est pas un footballeur

L'album commence avec une sirène, une basse ronflante au possible et une batterie, comme en boucle, battant en brèche devant l'auditeur.

Le premier morceau, "Karl heinz Mucke", est à lui seul un manifeste.

Gomme décrète l'état d'urgence à grands renforts de riffs de guitares courts, hachés, presque toujours aigus, de basses profondes et rondes, de batteries et de claviers hypnotiques.

Cyclones

Leurs morceaux sont tendus, opposant la vitesse au cyclique, le calme à l'orage (1).

Des boules de nerfs prêtes à exploser aux personnalités attachantes toujours sur le fil ("Common place").

Tout est temporaire. Le calme, d'abord. Les voix, masculine ou féminine, trafiquées ou non ("Punk_33"), hurlent puis cajolent. Breaks incorporés aux rythmes (les silences font le tempo du hit underground "Rejoice").

Les Gomm excellent dans le répétitif en s'inspirant des meilleurs (2) : les Blonde Redhead ("Flashes of hope" est une preuve flagrante et si jolie aussi), avec qui ils ont tourné ; Wire (avec qui ils ont également joué) ou PIL ("Into perfection" cf. (3)) pour la construction des titres et en enlevant les côtés négatifs.

Et c'est en évoquant ces influences que la personnalité du groupe nous apparaît évidente : alors que les groupes suscités font dans le gris ou le noir et pas, la couleur de la musique des Gomm est vive, leur énergie franchement positive.

Laissez-vous prendre au groove des Gomm, entrez dans leur jeu (vidéo).

1) Seule entorse à la règle, "Break machine".

2) On pourrait également citer Dee&Dee, groupe dance-industriel du nord de la France (l'intro de "Into perfection" ou même "Sorry"), fantastique à ses débuts.

3) Parfaitement clipé par B. Buren-buren qui a tout compris au groupe (cf. le bonus).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 4 de Gomm
Gomm en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Gomm en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Gomm en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Gomm en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent 2007
Gomm en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
L'interview de Gomm (19 août 2005)

En savoir plus :

Le site de Gomm : http://gomm.free.fr/home.htm


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=