Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brasserie
La Loge  (Paris)  avril 2015

Comédie dramatique de Koffi Kwahulé, mise en scène de Lucile Perain, avec Gaspar Carvajal, Frédéric Matona, Raphaël Plockyn et Magaly Teixeira.

Une usine perdue au milieu de la jungle en Afrique. C'est la cible stratégique qu'a choisi le Cap'taine S'en-fout-la-mort (dit le Commandante) militaire cupide, assisté de son bras droit, le Caporal Foufafou, brute sanguinaire un peu niaise.

L'objectif (pour faire du profit et reconquérir le peuple) : faire marcher à nouveau la brasserie à l'abandon où ne demeure plus qu'un seul ouvrier. Celui-ci est arrêté par les deux hommes qui le somment de ramener de Paris où elle est meneuse de revue au Moulin rouge, Magiblanche, une allemande qui dirige l'usine et seule à pouvoir la faire redémarrer.

Avec cette farce aussi truculente que délirante, Koffi Kwahulé dans sa langue rythmée et incisive dénonce les enjeux de guerre et de pouvoir (ainsi que les désirs sous-jacents) mais aussi la dictature ou la corruption. Chaque personnage dans son combat, veut en effet conquérir des choses différentes. Venue du théâtre universitaire où elle a fait ses armes dans des configurations diverses,

Lucile Perain et sa Compagnie Goudu Théâtre étonne déjà par sa maîtrise du rythme, son inventivité, sa direction d'acteurs précise et ses parti-pris audacieux parfaitement assumés.

Avec une équipe homogène de comédiens survoltés, elle impulse un train de folie au texte incroyable et à la verve caustique de l'auteur de "Jaz" et "Big shoot" sur les dérives de la guerre, et livre avec maestria un spectacle réjouissant, brillant, aux airs de vaudeville dynamité dont le rythme ne faiblit pas. Le quatuor de comédiens est épatant.

Magaly Teixeira casse la baraque en Magiblanche déjantée attirée par la gloire, Raphaël Plockyn interprète le chef tyrannique, néanmoins astrologue et mélomane, Arthur Viadieu est un formidable Caporal, abject et grotesque.

Enfin, Gaspar Carvajal est crédible en ouvrier taciturne mais malin. Les costumes remarquables de Julie Montpellier et la scénographie marquante de Marie Fricout ajoutent encore à la réussite de l'ensemble.

Avec "Brasserie", spectacle éclatant et réjouissant, Lucile Perain et la Compagnie Goudu Théâtre jettent une pluie de confettis sur le paysage actuel. Et c'est une excellente nouvelle.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=