Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brasserie
La Loge  (Paris)  avril 2015

Comédie dramatique de Koffi Kwahulé, mise en scène de Lucile Perain, avec Gaspar Carvajal, Frédéric Matona, Raphaël Plockyn et Magaly Teixeira.

Une usine perdue au milieu de la jungle en Afrique. C'est la cible stratégique qu'a choisi le Cap'taine S'en-fout-la-mort (dit le Commandante) militaire cupide, assisté de son bras droit, le Caporal Foufafou, brute sanguinaire un peu niaise.

L'objectif (pour faire du profit et reconquérir le peuple) : faire marcher à nouveau la brasserie à l'abandon où ne demeure plus qu'un seul ouvrier. Celui-ci est arrêté par les deux hommes qui le somment de ramener de Paris où elle est meneuse de revue au Moulin rouge, Magiblanche, une allemande qui dirige l'usine et seule à pouvoir la faire redémarrer.

Avec cette farce aussi truculente que délirante, Koffi Kwahulé dans sa langue rythmée et incisive dénonce les enjeux de guerre et de pouvoir (ainsi que les désirs sous-jacents) mais aussi la dictature ou la corruption. Chaque personnage dans son combat, veut en effet conquérir des choses différentes. Venue du théâtre universitaire où elle a fait ses armes dans des configurations diverses,

Lucile Perain et sa Compagnie Goudu Théâtre étonne déjà par sa maîtrise du rythme, son inventivité, sa direction d'acteurs précise et ses parti-pris audacieux parfaitement assumés.

Avec une équipe homogène de comédiens survoltés, elle impulse un train de folie au texte incroyable et à la verve caustique de l'auteur de "Jaz" et "Big shoot" sur les dérives de la guerre, et livre avec maestria un spectacle réjouissant, brillant, aux airs de vaudeville dynamité dont le rythme ne faiblit pas. Le quatuor de comédiens est épatant.

Magaly Teixeira casse la baraque en Magiblanche déjantée attirée par la gloire, Raphaël Plockyn interprète le chef tyrannique, néanmoins astrologue et mélomane, Arthur Viadieu est un formidable Caporal, abject et grotesque.

Enfin, Gaspar Carvajal est crédible en ouvrier taciturne mais malin. Les costumes remarquables de Julie Montpellier et la scénographie marquante de Marie Fricout ajoutent encore à la réussite de l'ensemble.

Avec "Brasserie", spectacle éclatant et réjouissant, Lucile Perain et la Compagnie Goudu Théâtre jettent une pluie de confettis sur le paysage actuel. Et c'est une excellente nouvelle.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=