Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mercury Rev - Timesbold
Elysée Montmartre  (Paris)  24 mars 2005

Si l'album éponyme de Timesbold sorti en 2003 sous l'excellent label Glitterhouse nous avait séduit par ses qualités d'écriture et le mélange audacieux de styles et d'instruments qui régnait dans leur country folk dépoussiérée, force est de constater que leur prestation live pêchait par une interprétation un peu languissante.

Bien sûr, tous attendaient Mercury Rev en tournée avec leur dernier album Secret Migration.

Lors de leur concert parisien à La Mutualité, en première partie de Nick Cave, le groupe s'était montré ravi.

Ce soir, Jonathan Donahue en tête, costume noir, bouteille de vin à la main, sont heureux dès le premier pas posé sur la scène après une introduction musicale composée d'un titre des Cocteau Twins. Ils sourient face au public qui leur fait une ovation.

Sur fond de projections de citations ésotérico-philosophiques ou d'images d'oiseau ou d'extraits du ballet de la Mort du cygne, Mercury Rev va nous dispenser un concert superbe.

Le groupe commencera bien sûr par les chansons resplendissantes de Secret Migration telles "Arise", "Secret Migration" et le poétique "Black forest" pour ensuite les panacher avec les incontournables tubes de Deserter's songs ("Funny bird", "Opus 40") et de All is Dream ("Tides").

Et puis il y a le chanteur, Jonathan Donahue , qui semble parfois hors du temps qui mime avec les bras le vol d'un oiseau, se tient sur un pied comme un flamand rose, esquisse des pas de danseur classique, se métamorphose en chef d'orchestre imaginaire.

Coup de nostalgie ou petite madeleine, Jonathan Donahue nous proposera aussi une chanson très ancienne, écrite quand il était dans un autre groupe et qu'il trouve particulièrement belle.

Comme les gens heureux n'ont pas d'histoire, les excellents concerts n'ont pas besoin de très longs commentaires.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Secret Migration de Mercury Rev
La chronique de l'album Stillness Breathes - Hello Blackbird de Mercury Rev
La chronique de l'album Snowflake Midnight de Mercury Rev
Mercury Rev en concert à La Mutualité (15 novembre 2004)
Mercury Rev en concert au Festival Art Rock 2005 (Vendredi)
Mercury Rev en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Mercury Rev en concert au Festival de Dour 2006 (vendredi)
La chronique de l'album eponyme de Timesbold

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=