Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce K! - Lilimarche
La Scène du Canal / Jemmapes  (Paris)  mardi 5 mai 2015

Double-plateau chanson à la Scène du Canal Jemmapes. C'est Lilimarche en ouverture, elle aux claviers accompagnée de Matthias à la batterie et guitare électrique.

Ses chansons pop légères parviennent à trouver un bel équilibre entre paroles et musiques. On pense à la Françoise Hardy des swinging sixties, peut-être déjà en raison de son physique, mais aussi des ambiances douces teintées de nostalgie. Il est forcément question d'amours un peu tristes dans ces chansons au charme surrané malgré des arrangements en phase avec les années 2010.

"François" donne l'impression de nager dans un film de TruffautJean-Pierre Léaud fumerait à la fenêtre d'une chambre sous les combles. Quant à "L'amour d'été", le rythme du spoken words semble inspiré par "L'amour à la hâte" de Jad Wio, mais interprété par France Gall. Mariage étrange.

Bientôt en résidence au Canal, Lilimarche devrait prochainement être accompagnée d'un musicien supplémentaire. Cette prestation pleine de charme donne réellement envie d'aller écouter Lilimarche sur disque.

C'est ensuite K! qui prend la scène, sans forcément beaucoup de ménagement, à la hussarde. Claviers, tablette et ordinateur, au centre du plateau, son projet a plusieurs fois évolué depuis un an. Accompagnée d'un guitariste, puis d'une contrebassiste, elle est aujourd'hui seule au milieu de ses machines. Au cœur d'une chanson française qui peine à se renouveler, K! apporte un son et un univers vraiment nouveau, entre "conte pour enfants punks", réalisme allemand gothique et pop synthétique bruitiste baignant dans l'humour noir.

Après "L'herbe tendre" de Michel Simon a cappella, elle enchaîne avec "Almería". Le son est bien rond, à base de samples de percus du sud. On sent tout de suite qu'une attention particulière est portée au confort d'écoute des spectateurs. K!, très à l'aise dans son rapport au public, improvise ses interventions, souvent drôles, un peu piquantes et toujours au point nommé.

En fin de spectacle, après une toute nouvelle chanson intitulée "Chemin", elle invite Lilimarche et Matthias à la rejoindre pour une reprise de "Oh! Gaby" de feu Bashung, sous le haut patronage de feu Jacno. Réussi en diable.

Cette prestation devrait être une des dernières sous cette forme avant qu'elle ne présente son "FantastiK Show", dans des décors du photographe Le Turk, où la magie devrait côtoyer des instruments-fleurs. On a hâte de voir et d'entendre ça.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de K!
Le Soundcloud de K!
Le Facebook de K!
Le Soundcloud de Lilimarche
Le Facebook de Lilimarche

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

K! Karina Duhamel (3 avril 2018)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=