Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anakronic
Spoken Machine  (Jumu / L'Autre Distribution)  mars 2015

Si c’était trop simple, ça ne serait pas intéressant. Anakronic pourrait être vulgairement rebaptisé : "les restes d’Anakronic Electro Orkestra". Mais non, ça reviendrait à tout faire en ligne droite, c’est ennuyeux, et soyez sûr qu’ils n’ont rien d’ennuyeux. Anakronic serait davantage une liqueur d’Anakronic Electro Orkestra, un meilleur concentré d’une savante distillation de ses aventures sonores avec une rappeuse américaine.

Anakronic, c’est une technologie de pointe dans l’art de mêler les genres, d’en tirer le meilleur pour le plaisir des oreilles. Dire que la musique passe pour une distraction, c’est lui accorder bien peu de crédit que de réduire Spoken Machine à de l’occupationnel acoustique. Franchement, je n’aime pas le rap, peut-être parce que je le fréquente trop peu et mal accompagnée, le rap n’est pour moi qu’une manière de cracher des mots avec fureur et sans aucune musicalité, je suis plus indulgente avec le hip-hop.

Sérieusement, au risque de passer pour une groupie baveuse, ce qu’Anakronic fait avec Taron Benson, une rappeuse américaine à la voix d’un pur malt aux couleurs ambrées, c’est chouette. Pas seulement chouette, c’est vraiment chouette.

Imaginez, une voix sortie tout droit de l’übermench de Nietzche, puissante et percutante, prête à écraser les plus faibles à grands renforts d’os broyés et de craquements de viscères, sans le côté gratuit d’un bain de sang panoramique. Associée à des guitares saturées, rythmée par un dubstep mécanico-spatial, des frottements et des crissements, des claquements et des cassures… mais en toute harmonie, englobée dans une logique musicale qui me dépasse et qui m’enchante.

On a du mal à croire que l’équipe est seulement constituée de la voix de Taron Benson, des machines et synthés de Mikaël Charry, de la clarinette de Pierre Bertaud du Chazaud, de la basse de Ludovic Kierasinski et de la batterie de Ghislain Rivera, auxquels s’ajoute des mixeurs.

C’est là que le talent déploie l’envergure de ses ramures, de la racine à la pointe de ses branches, rien ne dépasse, un peu comme de l’art figure un ordre méthodique dans une représentation chaotique. Anakronic rend le rap harmonieux, le hip-hop poétique et le dubstep fluide. La musique est intelligente, recherchée et sophistiquée. Spoken Machine respire l’audace et l’ingéniosité, l’album est en droit de revendiquer une vigoureuse originalité, poussant en dynamisme et à la liberté.

Un pseudonyme à la hauteur des génies qu’il abrite, Anakronic dépasse le son, l’élève et lui assure une intemporalité immortelle. Ne pas oublier Spoken Machine sur une île déserte, sa richesse fera bien plus que combler la solitude, elle fera éclore une fureur de vivre les sens grands ouverts.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Noise in Sepher de Anakronic Electro Orkestra
La chronique de l'album Anakronic / Krakauer de David Krakauer & Anakronic Electro Orkestra

En savoir plus :
Le site officiel de Anakronic
Le Soundcloud de Anakronic
Le Facebook de Anakronic


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=