Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Jules - Klô Pelgag
Le Trianon  (Paris)  mercredi 15 avril 2015

Klô Pelgag terminait une tournée de cinq semaines en France par un Trianon à Paris.

C'est d'abord Nicolas Jules qu'on retrouve en scène. Il s'agit effectivement de retrouvailles parce que même s'il n'a jamais cessé de tourner, il y a quelques temps déjà que son dernier album est sorti. Hormis un très agréable duo sur le bel album J'aime tes ex de Gaëlle Vigneault, l'absence d'actualité discographique de l'artiste faisait qu'on ne l'attendait pas forcément sur le plateau du Trianon. Les spectateurs venus découvrir l'univers déjanté de Klô Pelgag s'attendent forcément à des surprises et à des éclats de rire. On connaît l'humour de Nicolas Jules, ses textes bourrés de clins d'oeil, et c'est sans surprise qu'il parvient à mettre le public dans sa poche. Face à l'enthousiasme, il joue même le rôle de la rockstar ultime, descend de scène et se jette sur les premiers rangs... pourtant confortablement assis au fond de leur fauteuil. Standing ovation pour Nicolas Jules.

C'est, peu de temps après, la jeune québécoise qui entre à son tour en scène. Accompagnée de six musiciens, dont son frère Matthieu aux claviers, habillages sonores et bidouillages divers, Klô Pelgag occupera essentiellement le piano en devant de scène. Assise en fauteuil roulant, elle chantera aussi parfois allongée sous le piano ou debout sur une chaise. Mais son costume de squelette et "sa tuque" verte permettent au public de la suivre quelles que soient les acrobaties ou les intermèdes loufoques auxquelles elle se livre entre deux chansons, et même parfois durant les chansons. Pour revenir à la musique, sa pop baroque pour instruments classiques touche un public venu en connaisseur mais dont on notera néanmoins l'hétérogénéité des styles, de la jeune fille en fleur au rockeur cuir en passant par le conventionnel hipster à col boutonné so 2014. L'intégralité de l'album L'alchimie des monstres sera interprété, ainsi que quelques inédits. Parmi ceux-ci, on reconnaîtra "Pégase" de Thomas Fersen.

A la suite d'une très belle prestation, on regrettera seulement qu'elle n'ait pas interprété en rappel "Nantes" de Barbara qu'elle avait pourtant joué au Ministère de la Culture lorsque, quelques jours auparavant, lorsqu'elle avait reçu le Prix Barbara des mains de la Ministre.

Artiste révélation au dernier gala de l'Adisq, les victoires de la musique québécoises, c'est avec une de ses remarques complètement hors de propos qu'elle revient pour l'ultime rappel : "Vous avez peut-être remarqué. J'ai un léger accent. C'est parce que je suis italienne. Je vais terminer le spectacle par une chanson grivoise. C'est une tradition dans mon pays. Alors si vous êtes enceinte, c'est le bon moment pour accoucher. Si vous avez besoin, je serais contente de vous aider... Je n'ai pas d'expérience dans le domaine, mais j'aime apprendre". Sourires garantis au moment de partir.

Pour ceux qui auraient manqué Klô Pelgag en concert en France, on peut quand même leur conseiller la réédition "deluxe" de son album, bel objet en forme du livre, illustré d'aquarelles et d'encres souvent inquiétantes, et agrémenté de six nouveaux titres dont la reprise de Thomas Fersen, "Pégase".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nicolas Jules en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Nicolas Jules en concert à l'Espace B (lundi 24 octobre 2011)
La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
La chronique de l'album L'étoile thoracique de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Klô Pelgag
Le Bandcamp de Klô Pelgag
Le Soundcloud de Klô Pelgag
Le Facebook de Klô Pelgag
Le blog de Nicolas Jules
Le Facebook de Nicolas Jules


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=