Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arcade Fire
Funeral  (Rough Trade / PIAS)  février 2005

Il y a à peu près un an, des amis bien informés et établis au Canada m'avaient parlé de ce groupe qui commençait à affoler le milieu du rock alternatif nord américain.

Sur la foi d'une démo jouissive (désormais disponible aux concerts du groupe) un bon nombre de labels ont commencé à convoiter cette future poule aux œufs d'or…

Mes sources étaient sûres car un an après, le collectif canadien, montréalais pour être précis, est en passe de mettre l'Europe à genou avec un disque fourre-tout incroyable, dont la principale force est son côté difficilement classable. C'est certainement ce qui fait l'originalité de ce premier album.

Il mêle habilement des éléments classiques du rock indépendant nord américain (les Pixies en tête), du folk bancal ainsi qu'un brin de pop baroque et lyrique. Win Butler et Régine Chassagne, entité bicéphale de The Arcade Fire savent aussi s'entourer de collaborateurs talentueux et atypiques, qui aiment se donner une image austère et étrange sur les photos de presse.

Mais cela reste une façade, car il faut absolument voir ce collectif sur scène. Nombreux (dont le rédacteur de cette chronique) sont ceux qui on assisté ébahis et émerveillés aux assauts sonores et scéniques de ces montréalais… Mais revenons aux morceaux de ce disque. Il faut déjà passer outre ce titre en trompe l'œil, Funeral. Les rumeurs allaient bon train sur les enterrements qui ont accompagné l'enregistrement, comme quoi ce disque était une catharsis… Il n'en est rien…

Les morceaux qui peuplent cet album ne sont pas qu'une suite de requiem plombés. Bien au contraire. Bon nombre de morceaux font ripaille de la vie, comme le nerveux " Neighborhood 2 ( Laika)", qui rappelle les meilleurs guitares des Pixies. "Neighborhood 1" est une incroyable bouffée d'air frais, un morceau terriblement dansant pas si éloigné de New Order, tout comme ce "Rebellion".

"Une année sans lumières" est un morceau beaucoup plus apaisé, porté pas les paroles bilingues teintées de surréalisme. "Neighborhood n°4" s'inscrit dans un registre plus classique, même si le morceau sonne comme du folk maladif, rehaussé par un violon mélancolique. "Crown of Love" est une magnifique chanson d'amour et surtout un morceau à la beauté exaltée.

Funeral reste un disque déroutant, qui surprend constamment l'auditeur. Ces canadiens sont vraiment à l'exact opposé de leurs académiques et dogmatiques voisins du label Constellation et sont à rapprocher de l'effervescente scène de Toronto ( Broken Social Scene, Stars) et sa chatoyante mosaïque pop.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Funeral de Arcade Fire
La chronique de l'album The Suburbs de Arcade Fire
La chronique de l'album Reflektor de Arcade Fire
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Arcade Fire en concert à la Maison de la Radio (White session) (9 mars 2005)
Arcade Fire en concert à l'Olympia (19 mars 2007)
Arcade Fire en concert à l'Olympia (20 mars 2007)
Arcade Fire en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Arcade Fire en concert au Festival Summercase 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
Arcade Fire en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Arcade Fire en concert à Halle Tony Garnier (vendredi 26 novembre 2010)
Arcade Fire en concert au Festival International de Benicàssim #17 (dimanche 17 juillet 2011)
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du 13 au 16 juillet 2017
Arcade Fire en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
L'interview de Arcade Fire (1er mars 2005)


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=