Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moby
Hotel  (Labels)  mars 2005

Bienvenue dans l'Hotel particulier de Moby : que les voyageurs de passage se rassurent, le service room ne devrait pas vous décevoir ... Nouvel album et nouveaux visuels, le lutin new-yorkais, au crâne rasé, vient nous apporter sa galette sur un plateau d'argent.

Si le son Moby est très reconnaissable, ce nouvel album inaugure pourtant de nouveaux horizons musicaux, tout en restant dans la dimension pop electro grand public. Déjà encensé par la presse musicale, l'Hotel de Moby se donne pour ambition de conquérir la tête des charts mondiaux avec une légèreté qui ferait presque pâlir les plus grandes stars du milieu.

Moby est un artiste hyper intelligent, ultra mesuré, la preuve est toute évidente dès le titre d'ouverture de ce nouvel album. Avec une efficacité redoutable, le chaman semble délaisser les grands airs de Play , l'un des disques les plus vendus ces dix dernières années.

Mais quelles sont ces voix mystérieuses?

Grande nouveauté, et pour la première fois dans sa discographie, Moby assure de bout en bout la partie vocale de cet album, accompagné pour l'occasion de la chanteuse Laura Dawn . Du coup, avec deux voix absolument sensuelles, Moby est bel et bien le maîre des lieux, du moins de son Hotel particulier enregistré en plein Manhattan. Tel un dialogue d'un titre à l'autre entre Laura et Moby, les airs se font plus clairs et largement moins imprégnés de samples parfois désagréables et répétitifs.

A part le premier single "Lift Me Up", évidemment taillé pour la radio, l'ensemble donne pourtant une impression incroyable de cohérence et de facilité. "Raining Again" est lui aussi un single évident mais beaucoup plus travaillé que son grand frère : rythmes entrainants, effets d'échos dans les paroles, en bref tout y est.

Les fans d'électro devront attendre le titre "Very" pour voir leurs voeux exaucés puisque le lutin américain les fait gentimment patienter dans le hall de réception. Certes, on ne peut pas nier que Moby est un artiste pop electro, cela ne fait aucun doute ; mais en parcourant patiemment cette galette, nous devons nous ranger derrière un avis beaucoup plus modéré sur la question.

Les titres "Temptation" , "Dream About Me" , ou encore "I Like It" nous indiquent cette toute nouvelle approche rythmique et relativement lente de par une utilisation quasiement redondante d'un simple piano sur lequel les voix se posent. Tel un papillon dans un environnement calme et luxuriant. Autrement dit, aucun "bip" ni "loop" à l'horizon. Le titre "Love Should" exprime à lui tout seul cette atmosphère profonde, parfois érotique, parfois planante.

Nous attribuons, sans contestation, 4 étoiles à cet Hotel résolument moderne construit par Moby. Telle une vue imprenable sur le monde (la pochette de l'album en donne la figuration parfaite), c'est un bien bel album qui devrait se retrouver rapidement entre vos mains expertes.

Ne cherchez plus l'endroit miteux et moribond pour passer un agréable moment, Moby vous accueille à bras ouverts.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Wait for Me de Moby
Moby en concert à La Cigale (16 mars 2005)
Moby en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Moby en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - dimanche


JDG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=