Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daphné
L'émeraude  (V2)  mars 2005

La fameuse nouvelle scène musicale française est l'objet d'une OPA amicale des jeunes adulescents qui n'ont pas tout à fait quitté l'enfance mais qui croquent déjà à belles dents les roses de la vie.

Après l'avalanche d'auteurs-compositeurs-interprètes masculins affectionnant les noms en forme de double prénom, voici en symétrique la déferlante féminine qui se contente d'un prénom.

Parmi elles, physique hybride de Kate Bush et Liane Foly, Daphné a placé son premier album L'éméraude sous le signe du vert de l'émeraude, couleur de la vie et du printemps, couleur de Venus, déesse de l'amour et de la beauté pour un répertoire romantico-sensuel.

Et si d'aucuns vient les chansons de Daphné comme un pays imaginaire de contes et de légendes, il faut préciser qu'il ne s'agit pas de contes pour enfant.

Car Daphné, la chasseresse, si elle veut pas vivre dans une pomponnière et reste insensible à la danse de la muselière ("L'insoumise"), elle ne se lasse cependant pas de traquer l'amour sous toutes ses formes et le grand méchant loup risque bien de se faire dévorer.

En filigrane dans "Un homme sous influence" sur la perte de l'être aimé ("L'homme qui n'entend plus le berceau de son cœur/Tellement il n'y tient plus au parfum du bonheur"), "Anna" sur l'enfance perdue ("Un nid de roses autour de toi j'ai mis/Comme une guirlande de choses pour là où tu es partie/A toutes petites doses on tombe du nid/Pour se relever des nues aussi") et même sous les faux airs de comédie musicale à la Bernstein de "Trafalgar square" ("On s'amusera à tamiser nos nuits/Tu sais quoi on chantera sous la pluie/C'est si beau London quand on s'abandonne").

Quant aux autres, elles explorent toutes les pistes de l'amour confiant avec "Ton coeur" ("Dis moi de quoi le cœur est fait/Mon cœur à moi entend le tien dans son langage où les horloges fabriquent des rythmes inconnus")

à l'amour solaire de "Théo soleil" rappelant le pop rock sexy de Niagara ("Théo je t'adore même quand tu dors chut !") et "Le réveil" ("Réveille toi mon amour/Il est solaire ce temps qui divague/Emmène-nous maintenant")

et son versant lunaire avec "Sagamore" ("Quand tes reins antilope grondent et sur ma peau galopent/J'ai des airs qui me trottent qui longtemps après me portent/Sourcier Sagamore qui repart au matin à l'envers sur ses mains") qui rappelle Brigitte Bardot dansant dans Et Dieu créa la femme de Roger Vadim.

Un amour terriblement sensuel ("La nuit des fous") et explicite avec "Il viaggio" à la recherche des mains de l'homme sur son corps, voire torride dans "La danse du loup" ("Envolé ton sombrero j'ai vu ton bas j'ai vu ton haut/Je n'en peux plus de l'attendre/Je veux mon loup et ça m'emporte").

Et ce voyage au pays du cœur à fleur de peau passe par une écriture très personnelle, un registre musical varié, du mambo à la pop, et, surtout, par une voix atypique, une voix brute aux brusques ruptures et aux émouvants trémolos, en parfaite adéquation avec les textes.

Impossible de rester insensible !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Carmin de Daphné
La chronique de l'album Treize chansons de Barbara de Daphné
La chronique de l'album Iris Extatis de Daphné
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Mythos 2005
Daphné en concert au Café de la Danse (30 avril 2005)
Daphné en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Daphné en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=