Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robin Guthrie - All Angels Gone
La Maroquinerie  (Paris)  1er avril 2005

Robin Guthrie en concert à Paris !

Et oui, Robin Guthrie !

Robin Guthrie, le guitariste fondateur du mythique groupe des Cocteau Twins.

Robin Guthrie, le compositeur de Imperial

Robin Guthrie, le leader du groupe Violet Indiana.

Robin Guthrie était de passage à Paris alors que sortait le film "Mysterious skin" de Gregg Araki dont il a composé la bande musicale.

Venant de Bruxelles, il fait une halte à Paris pour nous présenter son film-composition Lumière.

Tant pis pour ceux qui étaient ailleurs !

En première partie, le groupe français all angels gone qui vient de réaliser Quietly un album tout à fait singulier, attestant d'un univers musical kaléidoscopique mais très personnel, des voix éthérées et des compositions bien maîtrisées.

Intimidés, fébriles, et presque incrédules de partager l'affiche avec Robin Guthrie, les huit membres du groupe seront impressionnés lors des balances par "le" son de Guthrie au point d'en modifier leur setlist pour qu'elle s'harmonise avec ce qu'ils viennent d'entendre.

Le live constitue toujours une épreuve redoutable pour le registre de l'éther musical. Force est de constater qu' All angels gone s'est révélé excellent, plus impressionnant encore que sur album.

Ce fût vraiment un enchantement. Des compositions baroques, exigeantes et extrêmement sophistiquées pour rendre un son singulier qui du post rock au rock atmosphérique nous entraîne vers des contrées que peu ont exploré tant musicalement que vocalement.

Les psalmodies des voix intemporelles et séraphiques nous entraînent vers le mysticisme païen à la Dead Can Dance auquel se mêle la pureté de Sigur Ros à la poursuite des chevauchées musicales totalement abouties.

 

A suivre donc de très très près.

Ensuite, Robin Guthrie entre sur scène, seul. Derrière lui, sur l'écran, une image arrêtée, la première de son film. Il s'asseoit à l'extrême droite de la scène devant une petite table sur laquelle repose une table de mixage et divers équipements dont sortent une multitude de fils.

Robin Guthrie seul. Et une guitare. Et une guitare magique branchée sur des expanders et autres instruments électroniques.

Silence. Il lance le film et plaque les premiers accords. Et il n'est pas possible de ne pas reconnaître le son des Cocteau twins.

Spectacle, plutôt que concert, Robin Guthrie nous propose un voyage "quiet and peaceful" au rythme de Lumière un film d'animation de 40 minutes qu'il a réalisé. De la musique à ressentir et à vivre, déclinée en de longues nappes sonores sur des images non figuratives qui vous portent sur un océan de couleurs.

Le public est ravi au sens premier du terme. Quand la dernière image se fige et que la dernière note s'égrène, le public retient son souffle.

Applaudissements nourris, chaleureux regrettant déjà le temps qui passe. Les spectateurs, fans ultimes, espèrent un rappel. Robin Guthrie revient modestement, presque timide. Il nous dit qu'il n'a rien d'autre à nous jouer. Et puis, il reprend sa guitare...

Excellent. Dommage , vous auriez dû venir !

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Imperial de Robin Guthrie
La chronique de l'album Mysterious skin de Robin Guthrie - Harold Budd
L'interview de Robin Guthrie (24 avril 2003)
La chronique de l'album Quietly de all angels gone
Articles : all angels gone en concert au Sentier des Halles - 3 CD à gagner !
All Angels Gone en concert au Sentier des Halles (27 avril 2005)
L'interview de all angels gone (8 mars 2005)
L'interview de Neth - All angels gone (21 juin 2005)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=