Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bastien Lallemant
La Maison Haute  (Zamora Productions)  mars 2015

Ecouter un disque de Bastien Lallemant (Les premiers instants en 2003, Les érotiques en 2005 ou Le Verger en 2010), c’est définitivement s’assurer un moment musical d’une classe folle, avec un grand, un très grand chanteur.

La Maison Haute ne déroge pas à la règle. C’est aussi se donner le temps d'aimer, de s’abandonner (il n’est pas l'instigateur des siestes acoustiques pour rien !). Et quel plaisir, quel bonheur de s’abandonner à ces vagues de mots, de paroles, de mélodies, de notes !

Ce disque, c’est la force intensément subtile de l’articulation des mots, des mélodies. De la chanson dans le ravin. Ce sont des musiques tortueuses, émouvantes, jamais simples, des arrangements ultra soignés (les cordes d’"Un million d’années" par exemple), des mélodies travaillées. Comme une rencontre rêvée entre Dominique A, Boris Vian, le grand Gainsbourg (et pas que période Melody Nelson…) et Bashung. Il y a pire comme référence !

On imagine Bastien Lallemant enchaîner cigarette sur cigarette dans l'hombre, en solitaire, presque sombre. Erreur, La Maison Haute, c’est une maison pleine d’amis : JP Nataf et Seb Martel, Maëva Le Berre, Jean Thevenin, Pascal Colomb, Pierre-Olivier Fernandez, mais également Albin de la Simone, Maissiat et Françoiz Breut, Katel, Diane Sorel, Les Innocents… et puis Charles Berberian pour croquer de la pointe de son crayon l’aventure de la création et en faire un journal d’un enregistrement (Vacances à Véga).

La Maison haute est également un disque très largement littéraire (pas étonnant puisque Bastient Lallement a écrit Une lentille dans le caillou, roman épistolaire sur l'écriture et la composition), poétique, qui donne envie de creuser, de fouiller dans son cœur, dans les profondeurs de son âme… Un disque d'une rare justesse, d'une rare beauté.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le Verger de Bastien Lallemant
La chronique de l'album Danser les filles de Bastien Lallemant
Bastien Lallemant en concert au Colisée (dimanche 29 novembre 2015)
Bastien Lallemant en concert à Théâtre Anne de Bretagne (mars 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Bastien Lallemant
Le Soundcloud de Bastien Lallemant
Le Myspace de Bastien Lallemant
Le Facebook de Bastien Lallemant


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=