Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Jeanne Added - Oscar & the Wolf - Ibeyi - Mina Tindle - Seasick Steve - The Bawdies - Étienne Daho - Bo Ningen - Major Lazer - Foxygen  (Presqu'île de Malsaucy, Territoire de Belfort)  du 3 au 5 juillet 2014

Canicule, mon amour.

Elle a bien du courage, Jeanne Added, de jouer à 16h45 pour cette deuxième journée des Eurocks. Parce qu’il fait chaud et beau – contrepèterie et pléonasme. Mais après quelques notes seulement, le public se masse, s’entasse en dépit de la violence (climatique) du moment. Inévitablement moins puissant et moins fascinant qu’en intérieur et de nuit (parole de celle qui l’a vue au Printemps de Bourges), le set de Jeanne Added, véritable phénomène musical de ces derniers mois, ne démérite pas. Les titres de son album Be Sensational s’enchaînent très naturellement, et Jeanne Added, toujours aussi discrètement torturée sur scène, ne cesse, les yeux au loin, d’envisager la foule avec noirceur et émotion. Un très beau moment.

On évitera d’aborder Oscar & the Wolf ici : programmé plus tard et sur une autre scène, sans doute, cela aurait-il eu une force différente. Là, le live tombe clairement à l’eau (ce qui un jour de canicule, vous l’avouerez, est un comble) – la mollesse abrutissant la chaleur...

Le défi suivant est de taille : découvrir Ibeyi et revoir Mina Tindle, qui passent en même temps... Sur deux scènes différentes.

Ibeyi est un duo étonnant, composé des filles jumelles de Anga Diaz, ancien des Buena Vista Social Club. Deux voix entêtantes, duo de choc et de charme, musique harmonieuse et puissante : voici un résumé rapide et insatisfaisant des possibles de ce jeune groupe. Quand Lisa s’installe au piano, Naomi s’empare du cajón ou d’un petit pad de contrôle Akai pour électroniser tout cela. Doux, juste, original et dépaysant. A voir absolument.

On court écouter Mina Tindle, qui a admirablement évolué depuis notre dernière fois... En février 2012. Elle est désormais accompagné de trois musiciens bien présents, scéniquement et musicalement, et ses morceaux ont pris, de fait, une belle ampleur électrique – pop énergique, tendance disco parfois, voix toujours aussi unique, fine et "feist" ! La belle, qui a une histoire particulière avec les Eurockéennes, arborera tout le set un sourire largement euphorique.

Seasick Steve : un jeune mythe vivant (repéré il y a seulement quelques années par Jack White) qu’il me tarde de voir – bon, oui, j’avoue, je l’ai croisé la veille, et je n’ai pas osé l’approcher, en bonne midinette que je suis. Le bonhomme (74 ans !) arrive sur scène en buvant une bouteille de rouge au goulot, et est habillé comme un père Noël amaigri reconverti en mécano. Incroyable show du bluesman, complètement en osmose avec son batteur tout aussi déchaîné. Il nous présente sa (fameuse) guitare à une corde, flanquée à l’arrière d’une plaque du Mississipi. C’est brut, sauvage, et complètement enivrant : la première belle découverte du festival pour ma part...

Et cela va continuer avec The Bawdies (oh oui, j’assume avoir déserté Angus et Julia Stone). Quatre Japonais débarquent en vestes de costume gris, sourires béats aux lèvres, chevelure très "Beatles" au vent, pour jouer du rock vintage tendance garage comme on n’en fait plus, c’est-à-dire avec une énergie toute primitive et... totalement juvénile. Ça saute partout, et c’est merveilleux !

Les quadra et quinqua-génaires ont les yeux qui s’illuminent : Étienne Daho entre sur scène. Je respecte l’homme et sa carrière aussi ne ferai-je aucun commentaire sur son set, qui a, on l’espère, plu à ses fans.

Dans la mesure où la Loggia semble particulièrement bien lunée aujourd’hui, je tente de nouveau un groupe d’origine japonaise et basé à Londres... Encore une fois : je fais mouche (tant pis pour "Christine qui couine" comme l’appellent certaines mauvaises langues, Christine qui, soit dit en passant, aurait bien mérité la Grande scène au vu de son infini public). Les Bo Ningen arrivent donc dans une ambiance lumineuse rouge et noire, tout de cheveux longs vêtus – ou presque. Leur acid punk est sale à souhait (mais pas univoque, puisque des accents glam, gothic, stoner et darkwave – oui, rien que ça – se donnent parfois à entendre avec joie), les morceaux tantôt déstructurés tantôt lancinants laissent bouche bée et la voix stridente du leader est une griffe musicale précieuse. Une belle claque et la troisième superbe découverte du jour.

Alors, autant finir la soirée par du grand n’importe quoi.

En mal : Major Lazer et sa fête foraine géante (on envoie des bonbons, des t-shirts, du gaz carbonique, des filaments de papier dans des canons géants...) m’ont laissée de marbre (comment peut-on... ?) – contrairement au public littéralement déchaîné par ce show ridicule, médiocre (que de mauvaises reprises !) et fatigant (boom boom boom ad libitum). On reste donc fort étonné que Christine and The Queens – diva de l’exigence scénique et textuelle – ait accepté de faire une apparition sur "Lean on"...

En bien : Foxygen ! Tout commence par une gageure : arriver par le public quand on est leader, c’est l’assurance de se faire empoigner (et presque sortir !) par les mecs de la sécurité... qui avaient pourtant été prévenus de la supercherie. Le rock psychédélique dispensé par Foxygen est frais et lourd à la fois, vintage et actuel, tenu d’une main de maître par Sam France, poupée de chiffon dégingandée mais tellement classe. Moralité : Foxyden and Star Power tourne en boucle depuis mon retour. La peine est grande de savoir que Foxygen se disloquera, selon ses dires, à la fin de cette tournée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Be Sensational de Jeanne Added
La chronique de l'album VKNG - Jeanne Added - Miossec de Festival Rock en Seine 2015 - Vendredi 28 août
La chronique de l'album Radiate de Jeanne Added
Jeanne Added en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - mardi 28 avril
Jeanne Added en concert au Centquatre / 104 (jeudi 11 juin 2015 )
Jeanne Added en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #31 (édition 2015)
Jeanne Added en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2015 - 14ème édition
Jeanne Added en concert au Festival Chants d'Elles
Jeanne Added en concert au Festival Art Rock 2016 - Dimanche 15 mai
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Jeanne Added en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Dimanche 7 juillet
Jeanne Added en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août
Oscar and the Wolf en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet
Oscar and the Wolf en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Dimanche 22
La chronique de l'album eponyme de Ibeyi
Mina Tindle parmi une sélection de singles (avril 2011)
Mina Tindle parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album Taranta de Mina Tindle
La chronique de l'album Parades de Mina Tindle
Mina Tindle en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
L'interview de Mina Tindle (14 mars 2011)
La chronique de l'album You Can't Teach An Old Dog New Tricks de Seasick Steve
La chronique de l'album Keepin’ The Horse Between Me And The Ground de Seasick Steve
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Seasick Steve en concert au Grand Mix (21 novembre 2009)
Seasick Steve en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Seasick Steve en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Seasick Steve en concert à L’Alhambra (vendredi 18 octobre 2013)
Seasick Steve en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Lollapalooza Paris #1 (édition 2017) - Dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
Étienne Daho en concert au Festival Les Inrocks 2006
Étienne Daho en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
Étienne Daho en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - Jeudi 20 août
Étienne Daho en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)
Bo Ningen en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
La chronique de l'album Peace is the Mission de Major Lazer
Major Lazer en concert au Festival Rock en Seine 2013 (dimanche 25 août 2013)
La chronique de l'album We are the 21th Century Ambassadors of Peace & Magic de Foxygen
La chronique de l'album Hang de Foxygen
La chronique de l'album Seeing Other People de Foxygen
Foxygen en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)

En savoir plus :
Le site officiel du festival des Eurockéennes de Belfort
Le Facebook du festival des Eurockéennes de Belfort

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle (14 mars 2011)


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=