Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La meilleure d’entre nous
Sarah Vaughan  (Préludes Editions)  avril 2015

Un délice ! Qu’ils disent sur la couverture… J’aurai plutôt utilisé ce qualificatif pour un irraisonnable coin de chocolat. Goûtons de ce mets couleur omelette. Et Miam sera mon dernier mot. Evidemment.

Mais commençons par le début du commencement. Sarah Vaughan est journaliste pas à la retraite du tout, elle a simplement conjugué deux passions dans son premier roman que voilà : La meilleure d’entre nous. Cuisine et journalisme. Rien à voir avec l’agencement de meuble (bien) pensé qui coûte un bras (voire deux, même chez les danois), ni avec la feuille salissante prédisant la fin du monde à sa une quotidienne.

Sarah Vaughan obtient un mélange onctueux et sans grumeaux de recettes de cuisine et de romance culinaire. Vous le lirez certainement ailleurs, mais si ce roman ne vous donne pas faim, il vous donnera envie de cuisiner et d’innover, voire de revisiter et d’associer d’anciens plats. Un genre de top-Master-Chef en bouquin. Sans les commentaires dans les toilettes ("oh zut, il m’a piqué mon rayon de frigo"… "Mais il se prend pour qui celui là avec son taboulé au concombre ?"… "J’ai confondu la levure avec la bière, c’est ce qui m’a valu la victoire !"). Et sans les coupures pub !

La meilleure d’entre nous parle de cuisine, tout à fait, puisque le pitch du roman est un concours de cuisine en hommage à Kathleen Eaden. Ceux qui rendent le roman lisible, et qui le différencient d’un livre de recette (mis à part le fait qu’il manque les dosages des ingrédients ainsi que les temps de cuisson… hihi), sont les personnages. Familiers et terriblement attachants, parce qu’ils nous ressemblent tellement.

Jenny, Vicky, Claire, Karen et Mike sont nos cinq candidats. Mais ils sont bien plus que ça. Ce concours est une quête assoiffée de reconnaissance qu’ils sont bons à quelque chose finalement. Attention  quand même, ils ne sont pas en péril social, non. D’ailleurs, l’une de leur vie ressemble forcément à la nôtre. Une mère au foyer au mari sarcastique, un macho de mari absent, un passé douloureux, un divorcé plus tout jeune, une mère célibataire… leur quotidien, leurs coups de blues et leurs coups de cœur.

Et ce n’est pas tout. Le personnage principal du roman est certainement Kathleen Eaden, la papesse de la cuisine anglaise. Ce concours est d’ailleurs destiné à lui rendre hommage, avec des recettes directement inspirées de "l’art de la pâtisserie" (son chef-d’œuvre). Une lointaine cousine de notre Maïté nationale, qui a publié des livres mêlant conseils, astuces infaillibles et modes de cuisson des mets courants (pas de petits pois au capuccino, ni de thon à la vanille).

Le déroulement du concours est savamment interrompu pour nous livrer des bribes du passé de Kathleen Eaden (de plus en plus mystérieux), pour reconstituer le passé des candidats (à mots prudes et sans voyeurisme). Des citations de l’Art de la Pâtisserie, de la meilleure façon de faire lever une pâte au sens que vous mettez dans des pancakes matinaux, la cuisine est vue comme un art plus que comme un moyen de se remplir le ventre.

A dévorer à l’ombre d’un bout de truc. "N’oubliez pas : la pâtisserie est une preuve d’amour".

 
 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Anatomie d'un scandale" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Sarah Vaughan
Le Facebook de Sarah Vaughan


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=