Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Faim
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  août 2015

Monologue dramatique d'après le roman éponyme de Knut Hamsun dit par Xavier Gallais dans une mise en scène de Arthur Nauzyciel.

Dans la longue vie du norvégien Knut Hamsun, Prix Nobel de littérature, "La Faim" est considérée comme son premier chef d'oeuvre.

Cette dérive autobiographique d'un jeune homme pauvre dans les rues d'Oslo, dont le nom d'alors est Christiania, est un long monologue douloureux mais jamais apitoyé qui se prête bien à une adaptation théâtrale.

Xavier Gallais et son metteur en scène, Arthur Nauzyciel, s'y étaient déjà essayé en 2011. Dans cette nouvelle version présentée aujourd'hui, leur travail paraît avoir encore gagné en épure, en délicatesse.

Texte en main, qu'il lit ou fait semblant de lire, Xavier Gallais embarque ses spectateurs dans une envoûtante errance où il ne sera jamais question d'élever la voix ni de se risquer aux larmes.

Sur la scène toute en longueur où il va parfois se déplacer, il ne se permettra aucun mouvement brusque, aucune inutile gesticulation, tout juste osera-t-il glisser une pièce dans la fente du distributeur situé à l'extrême droite, et faisant pendant au grand sapin de Noël blanc posé à l'autre extrémité. Entre ces deux éléments, une moquette blanche sera censée représenter le sol neigeux de la capitale norvégienne.

Le travail scénographique de Giulio Lichtner permet donc à Arthur Nauzyciel d'encadrer Xavier Gallais dans une intimité paradoxalement en "cinémascope". Commencé dans la lecture et la lumière, le monologue peu à peu s'inscrit dans la pénombre, une pénombre rehaussé de quelques échos sonores presque imperceptibles de Xavier Jacquot.

Tout est ainsi propice à un spectacle d'une grande sérénité dans ses parti-pris et ses refus, à commencer par celui de la grandiloquence et de la virtuosité.

Lecteur ou récitant, Xavier Gallais ne cherche pas la prouesse, ne veut pas transformer ce qu'il fait en un numéro d'acteur capable de débiter par cœur un texte truffé de noms de rues difficilement prononçable pour un non-scandinave.

Cette modestie revendiquée correspond bien à l'écriture de "La Faim" qui se démarque le plus souvent du pathos. L'épreuve que vit ce jeune homme soudain projeté dans la faim et le froid n'a rien à voir avec une punition divine et n'a pas non plus une dimension masochiste.

Le héros d'Hamsun comme le personnage joué par Xavier Gallais est toujours dans la stupeur, l'incompréhension devant l'enchaînement des faits qui le conduisent à cet état misérable. Il dérive et se regarde dériver, sans savoir où tout ça le mènera. En cela, on est bien devant l'autoportrait d'un artiste qui, sur le fil d'un rasoir tranchant, laisse son corps guider son esprit.

Xavier Gallais maîtrise à la perfection ce spectacle solidement pensé. Sa balade douce et angoissée dans l'univers naissant d'Hamsun permet aussi d'entendre un beau texte. Sans chercher l'émotion pour l'émotion, il parvient à nouer les gorges et à retenir les souffles.

"Faim" est une belle réussite qui n'a pas fini de livrer ses secrets.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=