Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock #25 (dimanche 16 août 2015)
Father John Misty - Savages - Ride  (Fort de Saint-Père, Saint-Malo)  du 13 au 16 août 2015

Father John Misty

Costards et barbes de rigueur, le groupe de Josh Tillman (ex Fleet Foxes) entre en scène sous le soleil et les applaudissements. Dès les premières notes, le soft rock faussement sirupeux du groupe fait mouche. A fond dans son personnage de connard prétentieux en repentir, Father John Misty interprète divinement bien ses ballades aux textes cyniques et auto-critiques, jouant avec le public, le pied de micro et les caméras, balançant sa guitare à l’autre bout de la scène, et s’agenouillant volontiers pour prêcher la bonne parole.

La setlist fait la part belle au dernier album en date (I love you Honeybear, 2015) dans des versions assez proches du disque mais habitées, avec quelques morceaux du précédent (Jesus Christ Girl, lourd et tendu). Le concert se termine par "The Ideal Husband", Tillman hurle, sort ses tripes et nous laisse les larmes aux yeux. Un grand moment.

Savages

Dès les premières notes assenées par le quatuor anglais exclusivement féminin, on sent que ça va être intense. Une heure et demi de post-punk rageur, crowd surfing, longues montées en tension avec prise à partie du public, les quatre musiciennes ont une énergie et une précison impressionnantes.

Tailleur noir et escarpins léopard, la chanteuse met à profit ses talents d’actrice pour impliquer le public dans ses textes assez crus et engagés voire féministes, que la PJ Harvey des débuts n’aurait pas renié.

Maîtrisant très bien le français, elle parviendra rapidement à se mettre le public du festival dans la poche, avec l’appui du groupe qui maintient la pression à coup de rythmes sauvages et de guitares rugueuses et mélodiques. On regrettera parfois le côté monolithique de l’ambiance et des morceaux, mais cela reste une excellente prestation.

Ride

Moment le plus attendu du festival après l’annulation de Björk, la réformation de Ride est rodée par plusieurs mois de concerts. Les oxfordiens, créateurs du mouvement shoegaze, ont bercé l’adolescence d’une grande partie du public. Batterie infatigable, son de guitares amples et massifs, voix sèches et souvent en harmonie, tout y est pour nous ramener aux heures de gloire des années 90.

Le concert commence par leur plus gros tube "Leave them all behind", et enchaînera avec les classiques du groupe, alternant les morceaux chanté par Mark Gardener et Andy Bell, et la magie opère. Le groupe prend visiblement beaucoup de plaisir et c’est communicatif.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fear Fun de Father John Misty
La chronique de l'album God's Favorite Customer de Father John Misty
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Savages parmi une sélection de singles (juillet 2012)
La chronique de l'album Silence Yourself de Savages
La chronique de l'album Adore Life de Savages
Savages en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)
Savages en concert au Festival Rock en Seine 2013 (vendredi 23 août 2013)
Savages en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
Savages en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)
La chronique de l'album Ride paranaoïa de JR Ewing
La chronique de l'album Ride your heart de Bleached

En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Route du Rock
Le Facebook du Festival La Route du Rock

Crédits photos : Jasmina Vulic (toutes les séries sur son Flickr)


Stéphane Garry         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=