Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Rock en Seine 2015 - Vendredi 28 août
VKNG - Jeanne Added - Miossec  (Domaine National de Saint-Cloud)  les 28, 29 et 30 août 2015

Avec 5 scènes et plus de 60 concerts, il faut faire un choix ! Je pris un billet pour le vendredi 28 août, car la programmation avait réuni ce jour là, dans l’ordre de passage, tous mes chouchous : à 15h30 Thomas de Pourquery pour VKNG, à 17h05 Jeanne Added et enfin à 20h55 Nathalie Réaux avec Miossec.

Après la pluie diluvienne de la veille, l’inquiétude concernant la météo ne se leva qu’en début d’après-midi. Le soleil revenait sur Paris. Le métro qui me menait jusqu’à Saint-Cloud transportait déjà de jeunes et jolis minois aux ripes longues et aux bracelets fluorescents, comme autant de trophées de festivals passés, conservés jusqu’au bout de l’été pour emporter le plus loin possible des souvenirs de musique et de rencontres. Nul doute : j’étais sur la bonne voie, il ne me restait plus qu’à suivre le flot, déjà continu, qui se dirigeait vers la terre (ou la gadoue) promise. Passé le pont qui enjambe la Seine, où des péniches amarrées sagement contrastent avec la folie musicale qui nous attend, on aperçoit les scènes érigées au cœur d’un ensemble boisé. Arrivée parmi les premiers, je me colle aux barrières de la Scène de l’Industrie : je n’en bougerai plus, mes 3 concerts sont programmés ici.

VKNG

Quand les VKNG (vikings) débarquent, le public est très disparate et clairsemé. Le ciel, encore chargé de nuages noirs, tente de semer le doute. C’est sans compter sur la puissance hérétique de ces garçons : Maxime Delpierre à la guitare, Thomas de Pourquery au chant-sax-synthés, Guillaume Rossel à la batterie et Louis Sommer à la basse et synthés. Au bout de 12 minutes, le parterre est noir de monde. Le chant des VKNG a attiré des vagues et des vagues de festivaliers qui bougent et ondulent sur les riffs du guitariste. Le premier son raisonne et ressemble à un radar, ou au signal extra-terrestre d’un drakkar de l’espace. Il finit par servir la voix de Thomas de Pourquery, "Take your time, take it easy…" nous dit-il, oscillant entre les graves et les aigus avec l’aisance d’un cétacé dans l’océan des octaves, tantôt requin, tantôt dauphin.


"Girls don’t cry, ‘cause boys, we don’t lie… Bonsoir Rock en Seine ! We love you !"

La rythmique nous emporte sur des crêtes pop-disco-soul. Quelle voix, mais quelle voix incroyable ! Nous connaissions Thomas de Pourquery auréolé de la victoire Album Jazz 2014, le voici en 2015, avec un groupe qui enflamme le dancefloor, comme le faisaient certains DJ californiens dans les années 70 ou 80, sur des plages de sable chaud. Il chante, danse, court sur scène, allonge ses grands bras comme pour soulever les foules ou pour mieux les embrasser. Ici, la plage c’est l’herbe de Saint-Cloud, mais plus personne ne s’en rend compte, nous sommes tous debout, conquis, prêts à l’abordage, pour une fête sans fin. Les sons et textes, sucrés-salés, sont un savant mélange qui rend très vite addict. Allez les goûter et les écouter sur scène… ces garçons là, ils sont terribles !

Ne loupez pas la sortie de leur premier album Illumination le 2 octobre 2015 !!!

JEANNE ADDED

À peine le temps de revenir de cette exploration runique que s’installe déjà sur scène le plateau de Jeanne Added. Les "balances" se font "en live" et c’est un backstage, auquel le public n’a généralement pas accès, qu’il nous est permis d’observer en toute intimité : mise au point des micros et des instruments… tout n’est pas que magie !

Ce ne doit pas être simple, pour tous ces jeunes (ou moins jeunes) artistes de venir ouvrir le bal, quand le soleil est encore au zénith et vient frapper la scène presque plus fort que les jeux de lumières sensés habiller la musique ! Le décor n’a rien d’intimiste et il faut envoyer du lourd pour aller chercher le public qui erre de scène en scène, le captiver, oser le regarder les yeux dans les yeux et le garder avec soi jusqu’à la fin du set. Avouons que la chose est rendue plus facile quand la nuit est tombée (et quelques bières plus tard). Les sons prennent définitivement une résonance que la retenue vient contenir davantage en plein jour.

Pourtant, quand Jeanne prend la scène, avec Narumi Hérisson Dupont aux claviers et Emiliano Turi (venu remplacer Anne Pacéo habituellement à la batterie), Be Sensational attrape tous les cœurs présents alentours. Tout comme Thomas de Pourquery, Jeanne Added n’a rien à prouver au monde artistique. Ils ont tous deux un passé de musiciens reconnus et admirés dans le monde du jazz. Et comme Thomas, c’est sur un "autre" terrain que Jeanne vient à la rencontre d’un "autre" public, déjà nombreux à la suivre depuis le début de sa tournée. La communion que créent ces deux là entre nous tous est immédiate et dès les premiers morceaux, on entend chanter dans la fosse...

Les yeux levés vers le ciel, les mains jointes en prière sur son micro, la belle nous offre un "Look at Them" renversant d’émotions, sa voix s’envole et nous survole, puis comme une pluie rafraîchissante nous inonde de bonheur (pour ma part, à un tel point, que j’ai juste envie de grimper sur tous les arbres qui entourent la scène de l’industrie ! voilà, ça c’est dit !). Le regard bleu océan sait se faire noir, sur "A War is Coming," l’instant d’après et la foule venue répondre à l’appel au combat est maintenant massive et enthousiaste.

Le set se conclura avec un beau cadeau : la présence surprise de Marielle Chatain sur scène (clavier et chœurs du groupe The DØ) pour un duo très touchant sur le titre "Suddenly".

MIOSSEC

Quand Christophe Miossec et sa Team arrivent sur scène, il est presque 21 heures, on réalise alors que l’été s’en est allé. La nuit a déjà gagné sur le jour. Ce qu’on ne réalise pas de suite (parce qu’à hauteur des enceintes), c’est que les musiciens, plus haut que nous, prennent en pleine face la sono du groupe punk américain Offspring, programmé au même moment sur la Grande scène, dans le même axe.

L’album Ici bas, ici même, petit bijou de composition, s’épanouit et prend toute son ampleur en live. La musique du violoncelle de Valentine Duteil, les tambour Chamanique, claviers et chœurs de Nathalie Réaux, le jeu de contrebasse et basse d’Hugo Cechosz et bien sûr la voix (parfois murmurée) de Christophe Miossec habillent l’espace de manière subtile, tout en nuances, quel que soit le titre interprété.

Ce soir Christophe Miossec, après en avoir plaisanté au micro : "Achetez leur des skateboards !", n’a pas le choix, il lui faudra passer en force, se fier à son instinct, ne pouvant pas compter sur des "retours son" inaudibles parce que couverts par la Grande Scène.

Le show commence et les voilà partis tous les six  À l’attaque !  avec le courage du matelot qui suit son capitaine contre vents et marées, tenant bon la barre, sans jamais l’idée d’abandonner le navire.

Le public ne s’est aperçu de rien, reprenant les paroles de presque tous les titres, tapant dans les mains, le regard plein d’admiration et d’amour inconditionnel pour ce grand Monsieur de la chanson française. Nul doute que bien des fans s’étaient donnés rendez-vous pour cet avant-dernier concert d’une tournée débutée il y a plus d’un an à la Cigale, mais parmi eux de jeunes frimousses témoignaient du large public conquis par cet artiste et sa troupe de musiciens hors pair.

ATTENTION : Dernier concert de la tournée à Ouessant, en Bretagne, le 12 septembre 2015 !

Et voilà comment s’est fini mon joli Rock en Seine…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album VKNG EP de VKNG
La chronique de l'album Illumination de VKNG
VKNG en concert à La Maroquinerie (mardi 10 novembre 2015)
L'interview de VKNG (mercredi 14 octobre 2015)
La chronique de l'album Be Sensational de Jeanne Added
La chronique de l'album Radiate de Jeanne Added
Jeanne Added en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - mardi 28 avril
Jeanne Added en concert au Centquatre / 104 (jeudi 11 juin 2015 )
Jeanne Added en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Jeanne Added en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #31 (édition 2015)
Jeanne Added en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2015 - 14ème édition
Jeanne Added en concert au Festival Chants d'Elles
Jeanne Added en concert au Festival Art Rock 2016 - Dimanche 15 mai
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Jeanne Added en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Jeanne Added en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Dimanche 7 juillet
Jeanne Added en concert au Festival Check-In Party #1 (édition 2019) - jeudi 22 août
La chronique de l'album L'étreinte de Miossec
Une 2ème chronique de l'album L'étreinte de Miossec
Miossec parmi une sélection de singles (mai 2007)
La chronique de l'album Brest of (Tout ça pour ça) de Miossec
La chronique de l'album Finistériens de Miossec
La chronique de l'album Chansons Ordinaires de Miossec
La chronique de l'album Ici-bas, ici même de Miossec
Miossec en concert à Port de Commerce (30 juillet 2004)
Miossec en concert au Vauban (6-7-8 décembre 2004)
Miossec en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Miossec en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Miossec en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Miossec en concert à La Cigale (dimanche 25 octobre 2009)
Miossec en concert au Bikini (mercredi 25 novembre 2009)
Miossec en concert au Grand Mix (vendredi 7 octobre 2011)
Miossec en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Miossec en concert au Fil (mercredi 17 octobre 2012)
Miossec en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
L'interview de Miossec (février 2019)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Rock en Seine
Le Facebook du Festival Rock en Seine

Crédits photos : Marie Destouet


Marie Destouet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

VKNG (22 octobre 2015)


# 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances

il fait (presque) beau partout, on sort un peu de chez nous, on voit nos amis, on pense aux vacances. Chez Froggy's on continuera tout l'été à vous alimenter en culture mais ce sera peut être un peu plus calme. En attendant, voici le sommaire et bien sûr le replay de La Mare Aux Grenouilles #5 !

Du côté de la musique :

"Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.
et toujours :
"Grand prix" de Benjamin Biolay
"The Beethoven collection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wolfl" de Jean-Efflam Bavouzet
"Eivind Groven Symphonies N°1 & 2" de Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay
"L'heure bleue" de Marianne Piketty, Le Concert Idéal
"Tu rabo Par'abanico" de Marion Cousin & Kaumwald
"Veines" de Merakhaazan
"Silas" de Silas Bassa

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"La Putain respectueuse" par Gérard Gélas
"Dracula Asylum" par Felicien Chauveau
"L'Homme qui rit" par Gaële Boghossian
"Cage" par Jacques Bellay
"Kyste" de et par Eloïse Hallauer et Camille Soulerin
et une pépite : "Jimmy's blues" de James Baldwin par Nicolas Repac et Anouk Grinberg
du théâtre moderne :
"Vient de paraître" d'Edouard Bourdet par Jean-Paul Tribout
"La vie de Galilée" de Bertold Brecht par Eric Ruf
le répertoire classique par la Comédie français d'hier et d'aujourdhui :
"Le Mariage de Figaro" de Beaumarchais
"On ne badine pas avec l'amour" d'Alfred de Musset
Au Théâtre ce soir :
"Les Petits oiseaux" d'Eugène Labiche
"La Reine Blanche" de Barillet et Grédy
"Les Petites têtes" d?André Gillois
des comédies :
"L'Opération du Saint-Esprit" de Michel Heim
"Jeux de mots bêtes pour gens laids" autour de textes de Bobby Lapointe
"Pochettes Surprise" de Jacky Goupil
du côté des humoristes :
"Jean Luc Lemoine - Au naturel"
"Moustapha El Atrassi - Second degré"
du théâtre visuel avec "L'Avare" par la Compagnie Tàbola Rassa
et enfin du théâtre lyrique avec"Ercole Amante" de Francesco Cavalli par Christian Hecq et Valerie Lesort

Expositions :

les réouvertures de la semaine :
le Musée d'Art Moderne dela Ville de Paris avec les collections permanentes de "La Vie Moderne" dans sa nouvelle présentation et la salle Matisse
le Musée Rodin
le Musée national des Arts asiatiques-Guimet
le Musée Cognacq-Jay et le Musée du Louvre
et les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :
en salle "L'Envolée" de Eva Riley
at home avec :
du thriller :
"La Isla minima" de Alberto Rodriguez
"La Onzième heure" de John Lyde
de la romance :
"La revanche d'une blonde" de Robert Luketic
'"Aime-moi comme je suis" de Stephan Meyer
"Coup de foudre en cuisine" de James Hacking
du drame :
"L'ombre du doute" d'Aline Issermann
"Tout va bien on s'en va" de Claude Mouriéras
"Henri" de Yolande Moreau
Ciné-Club français des années 60 :
"L'Insoumis" d'Alain Cavalier
"Le Chien" de François Chalais
"La Voleuse" de Jean Chapot
"Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
et des raretés :
"Le Champignon des Carpathes" de Jean-Claude Biette
"King of the White Elephant de Sunh Vasudhara

Lecture avec :

"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson
et toujours :
"Be my guest" de Priya Basil
"De Gaulle sous le casque" de Henri de Wailly
"La faiblesse du maillon" de Eric Halphen
"Les jours brûlants" de Laurence Peyrin

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=