Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mise au vert
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  septembre 2015

Seul en scène écrit et interprété par Charlotte Normand dans une mise en scène de Francisco E Cunha.

Avec son intitulé explicite, "Mise au vert" est placé sous le signe de la symbolique de la couleur verte.

Car Charlotte Normand s'est écrit un one woman show 100% écologique pour porter haut la couleur des enjeux écologiques et fustiger, de manière humoristique, "pour qu’avenir rime avec rire", les dérives environnementales, agro-alimentaires, énergétiques et industrielles.

Et tout commence avec les supporters du vert que sont les Martiens. Car oui, les Martiens existent et s'ils demeurent désespérément mutiques, invisibles et réfractaires à toute tentative de communication, c'est que leurs engins d'exploration, les fameux ovni, ne leur rapportent que des images édifiantes sur l'état calamiteux d'une planète qui court à sa perte.

Pimpante et surtout déterminée, Charlotte Normand, tout de rouge vêtue tel un charmant chaperon rouge à qui ne manque que le petit panier avec un assortiment de produits certifiés AB, affronte le grand méchant loup de la pollution, de la surconsommation, du gaspillage, et surtout leurs responsables à grande échelle inféodés à la loi du profit.

Elle a opté pour la galerie de portraits placée sous une thématique unique, une thématique d'actualité mais néanmoins peu usitée, et la variété des formats, du sketch à la vignette telle l'excellent complainte en vers de Yoda, qui sans renouveler le one woman show, lui apporte fraîcheur et créativité d'autant que les textes, bien écrits, judicieusement ciblés et percutants, s'avèrent percutants.

Au menu, et entre autres, le décryptage des techniques pernicieuses du marketing, tel le "green washing", le 8ème continent et les pratiques délétères relatives au traitement des déchets ("un tas de pourris sur un tas de déchets"), le credo de la madone du pétrole, la langue de bois des politiques qui s'agitent pour entretenir un écran de fumée, l'apôtre de l'OGM, et le "pêcheur comique" qui se targue d'être le braconnier des mers.

Economie de moyens pour la mise en scène assurée par Francisco E Cunha, sans décor et juste quelques accessoires, et belle interprétation façon stand-up par Charlotte Normand qui ne verse toutefois pas dans les excès et facilités du genre.

Le spectacle est jubilatoire, mission accomplie donc, et si elle traque les pollueurs patentés de l'écosystème, elle n'épargne pas les "fondus" du bio, pratiquant par exemple l'orgasme sylvestre, et les "bobos-bio" qu'elle épingle dans une ironique web-série en ligne dans son blog "La touffe verte".

En l'occurrence, spectacle non polluant à consommer sans modération.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=