Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mise au vert
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  septembre 2015

Seul en scène écrit et interprété par Charlotte Normand dans une mise en scène de Francisco E Cunha.

Avec son intitulé explicite, "Mise au vert" est placé sous le signe de la symbolique de la couleur verte.

Car Charlotte Normand s'est écrit un one woman show 100% écologique pour porter haut la couleur des enjeux écologiques et fustiger, de manière humoristique, "pour qu’avenir rime avec rire", les dérives environnementales, agro-alimentaires, énergétiques et industrielles.

Et tout commence avec les supporters du vert que sont les Martiens. Car oui, les Martiens existent et s'ils demeurent désespérément mutiques, invisibles et réfractaires à toute tentative de communication, c'est que leurs engins d'exploration, les fameux ovni, ne leur rapportent que des images édifiantes sur l'état calamiteux d'une planète qui court à sa perte.

Pimpante et surtout déterminée, Charlotte Normand, tout de rouge vêtue tel un charmant chaperon rouge à qui ne manque que le petit panier avec un assortiment de produits certifiés AB, affronte le grand méchant loup de la pollution, de la surconsommation, du gaspillage, et surtout leurs responsables à grande échelle inféodés à la loi du profit.

Elle a opté pour la galerie de portraits placée sous une thématique unique, une thématique d'actualité mais néanmoins peu usitée, et la variété des formats, du sketch à la vignette telle l'excellent complainte en vers de Yoda, qui sans renouveler le one woman show, lui apporte fraîcheur et créativité d'autant que les textes, bien écrits, judicieusement ciblés et percutants, s'avèrent percutants.

Au menu, et entre autres, le décryptage des techniques pernicieuses du marketing, tel le "green washing", le 8ème continent et les pratiques délétères relatives au traitement des déchets ("un tas de pourris sur un tas de déchets"), le credo de la madone du pétrole, la langue de bois des politiques qui s'agitent pour entretenir un écran de fumée, l'apôtre de l'OGM, et le "pêcheur comique" qui se targue d'être le braconnier des mers.

Economie de moyens pour la mise en scène assurée par Francisco E Cunha, sans décor et juste quelques accessoires, et belle interprétation façon stand-up par Charlotte Normand qui ne verse toutefois pas dans les excès et facilités du genre.

Le spectacle est jubilatoire, mission accomplie donc, et si elle traque les pollueurs patentés de l'écosystème, elle n'épargne pas les "fondus" du bio, pratiquant par exemple l'orgasme sylvestre, et les "bobos-bio" qu'elle épingle dans une ironique web-série en ligne dans son blog "La touffe verte".

En l'occurrence, spectacle non polluant à consommer sans modération.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=