Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Do Ré Mi Fashion, la Revue des Invendus
Théâtre Essaion  (Paris)  septembre 2015

Fantaisie musicale conçue par Marion Lépin, mise en scène de Hervé Devolder, avec Marion Lépine, Aurore Bouston et Isabelle Fleur.

Les rentiers de la Belle Epoque ne sont pas les seuls à avoir une danseuse. La tradition ne s'est pas perdue et elle s'est même féminisée.

Ainsi en est-il pour les chanteuses Marion Lépine et Aurore Bouston et la musicienne Anne Thomas qui se sont acoquinées pour sortir de leur créneau habituel.

Elles se sont concoctées une fantaisie musicale sur-mesure, mieux de la haute couture, dans laquelle elles peuvent, grâce à leur talent et leur technique, donner libre court à leur fantaisie.

Ainsi est né, sous forme d'un "grand défilé de prêt-à-chanter" faisant le grand écart musical de Bizet à Gainsbourg, "Dernière démarque" qui revient sur scène sous le titre "Do Ré Mi Fashion". Leur "rififi dans les frou-frous" est devenu "la revue des invendus" et une autre pianiste-chanteuse allumée, Isa Fleur, a succédé à Anne Thomas.

"Do Ré Mi Fashion", c'est un jubilatoire bâton de dynamite à trois mèches qui explose sur scène. La fermeture d'une boutique-friperie sert de cadre à ce débordement vocal placé sous l'aune du pastiche et de la parodie qui traverse nombre de registres de la chanson française du 20ème siècle.

Il faut vider le lieu et les falbalas ne se laissent pas emballer sans un dernier tour de piste ce qui donne matière au trio de comédiennes-chanteuses - et clowns assumés - pour délivrer un détonant et jubilatoire cocktail enchanté.

Le comptoir abrite le piano sur lequel sévit Isa Fleur, alias "la cantatrice chaude" dans son spectacle solo, qui n'est pas la dernière pour entonner une chanson grivoise et fait la musique pour ses consoeurs, et soeurs d'humour, Marion Lépine, la petite brune qui ne compte pas pour des prunes qui officiait dans le trio "Les Divalala" qui a cartonné en 2013 avec ses chansons d'amour "traficotées" a cappella, et Aurore Bouston, la grande blonde avec des chaussures noires.

Au menu, dans le désordre, à une, deux ou trois voix, avec virtuosité, car il ne faut pas s'y tromper, ce divertissement musical repose sur une belle technique vocale, et la mise en scène endiablée de Hervé Devolder qui n'est un mou du genou, le trio dispense avec entrain chanson fantaisiste ("Les pruneaux" immortalisée par Bourvil), chanson réaliste rive gauche ("Monsieur William" de Jean-Roger Caussimon et "un jour tu verras" chanté par Mouloudji), une version loufoque du "Boléro" de Ravel, de cocasses incursions opératiques et des détournements hilarants tels "En Harley Davidson" de Serge Gainsbourg au rythme de la bourrée auvergnate ou "La Joconde" de Barbara façon troubadour.

Un "hénaurme" medley" enchaînant de manière maelstromique les tubes de la variété française SLC des années 1970 qui faisait les beaux jours de la petite lucarne sous la férule des Carpentier au rang desquelles, et entre autres, "Parole, parole", "L'été indien", "Je suis malade", "Que je t'aime", "Comme d'habitude" constitue le point d'orgue d'une partition qui dérouille les zygomatiques.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=