Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Do Ré Mi Fashion, la Revue des Invendus
Théâtre Essaion  (Paris)  septembre 2015

Fantaisie musicale conçue par Marion Lépin, mise en scène de Hervé Devolder, avec Marion Lépine, Aurore Bouston et Isabelle Fleur.

Les rentiers de la Belle Epoque ne sont pas les seuls à avoir une danseuse. La tradition ne s'est pas perdue et elle s'est même féminisée.

Ainsi en est-il pour les chanteuses Marion Lépine et Aurore Bouston et la musicienne Anne Thomas qui se sont acoquinées pour sortir de leur créneau habituel.

Elles se sont concoctées une fantaisie musicale sur-mesure, mieux de la haute couture, dans laquelle elles peuvent, grâce à leur talent et leur technique, donner libre court à leur fantaisie.

Ainsi est né, sous forme d'un "grand défilé de prêt-à-chanter" faisant le grand écart musical de Bizet à Gainsbourg, "Dernière démarque" qui revient sur scène sous le titre "Do Ré Mi Fashion". Leur "rififi dans les frou-frous" est devenu "la revue des invendus" et une autre pianiste-chanteuse allumée, Isa Fleur, a succédé à Anne Thomas.

"Do Ré Mi Fashion", c'est un jubilatoire bâton de dynamite à trois mèches qui explose sur scène. La fermeture d'une boutique-friperie sert de cadre à ce débordement vocal placé sous l'aune du pastiche et de la parodie qui traverse nombre de registres de la chanson française du 20ème siècle.

Il faut vider le lieu et les falbalas ne se laissent pas emballer sans un dernier tour de piste ce qui donne matière au trio de comédiennes-chanteuses - et clowns assumés - pour délivrer un détonant et jubilatoire cocktail enchanté.

Le comptoir abrite le piano sur lequel sévit Isa Fleur, alias "la cantatrice chaude" dans son spectacle solo, qui n'est pas la dernière pour entonner une chanson grivoise et fait la musique pour ses consoeurs, et soeurs d'humour, Marion Lépine, la petite brune qui ne compte pas pour des prunes qui officiait dans le trio "Les Divalala" qui a cartonné en 2013 avec ses chansons d'amour "traficotées" a cappella, et Aurore Bouston, la grande blonde avec des chaussures noires.

Au menu, dans le désordre, à une, deux ou trois voix, avec virtuosité, car il ne faut pas s'y tromper, ce divertissement musical repose sur une belle technique vocale, et la mise en scène endiablée de Hervé Devolder qui n'est un mou du genou, le trio dispense avec entrain chanson fantaisiste ("Les pruneaux" immortalisée par Bourvil), chanson réaliste rive gauche ("Monsieur William" de Jean-Roger Caussimon et "un jour tu verras" chanté par Mouloudji), une version loufoque du "Boléro" de Ravel, de cocasses incursions opératiques et des détournements hilarants tels "En Harley Davidson" de Serge Gainsbourg au rythme de la bourrée auvergnate ou "La Joconde" de Barbara façon troubadour.

Un "hénaurme" medley" enchaînant de manière maelstromique les tubes de la variété française SLC des années 1970 qui faisait les beaux jours de la petite lucarne sous la férule des Carpentier au rang desquelles, et entre autres, "Parole, parole", "L'été indien", "Je suis malade", "Que je t'aime", "Comme d'habitude" constitue le point d'orgue d'une partition qui dérouille les zygomatiques.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=