Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Théâtre de la Tempête  (Paris)  septembre 2015

Comédie d'après le roman éponyme de Mark Haddon, mise en scène de Philippe Adrien, avec Pierre Lefebvre, Juliette Poissonnier, Sébastien Bravard, Nathalie Vairac; Bernadette Le Saché, Mireille Roussel, Laurent Montel, Laurent Ménoret et Tadié Tuéné.

"Le bizarre incident du chien dans la nuit" est un roman de Mark Haddon, best-seller lors de sa publication en 2002, qui, outre une satire du monde contemporain, illustre la faculté potentielle et ponctuelle pour un autiste de forme SA (syndrome d'Asperger) de sortir de son réel autocentré et ritualisé pour s'adapter partiellement et temporairement à la société.

Il a récemment fait l'objet d'une adaptation théâtrale par Simon Stephens qui, dans la traduction française de Dominique Hollier, est portée sur scène en France sur le mode sur le mode du théâtre-récit par Philippe Adrien.

La proposition de Philippe Adrien se présente comme un conte pour grandes personnes qui repose essentiellement sur l'effet magique qu'aurait Christopher sur son entourage et sur la déclinaison d'anecdotiques scènes de la vie moderne à la manière du comique tatiesque qui renverse la problématique dès lors que ce n'est pas lui qui est inadapté à la vie sociale et enfermé dans ce que Bruno Bettelheim nommait la forteresse vide mais la vie qui serait aberrante.

Elle constitue donc une fable enchantée, qui, à défaut de chansons, comporte quelques intermèdes dansés, dont le ballet hybridant gym-tonic et hip-hop dispensé en prologue par toute la troupe.

Elle se déroule sous forme de tableaux illustrés qui, dans le décor de bande dessinée à la ligne claire de Jean Haas, pelouse artificielle et deux murs de briques, évoquent les pop-up de la littérature enfantine.

Sur scène, s'il a la bosse des maths, Christopher est aussi multi-cabossé par le destin génétique avec yeux révulsés, tics, bégaiement, spasticité des mains et stéréotypie kinétique (belle composition du poly-handicap par Pierre Lefèvre). La découverte du meurtre du chien de la voisine par son père et de l'existence de sa mère qu'il croyait morte l'entraîne à quitter sa maison pour se réfugier chez celle-ci.

Autour de lui les autres protagonistes interviennent dans le cadre d'un théâtre d'acteurs et une pluralité de registre : naturalisme mélodramatique pour la mère (Nathalie Vairac) qui confesse dans un long monologue l'abandon du foyer familial dû à son incapacité à supporter son enfant, réalisme pour le père (Sébastien Bravard), brave homme qui fait ce qu'il peut pour élever seul son fils, la voisine crispée (Mireille Roussel) dont a volé le mari (Laurent Montel) et tué le chien, comique appuyé pour le révérend et le chef de gare (Tadié Tuéné), lunaire pour la mémé-gâteaux pas encore gâteuse à voix de vieille petite fille (Bernadette Le Saché), surréaliste pour l'homme au parapluie (Laurent Ménoret épatant entre Jacques Tati et Mary Poppins).

Tous, avec Juliette Poissonnier qui campe l'enseignante bienveillante, sont également narrateurs de cette aventure chorale.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=