Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tétard
Mes dix doigts  (Demain la veille)  avril 2005

L'arrivée de la belle saison voit l'apparition d'un tas de bestiole en tous genre, et cette année, elle apporte avec elle un tout nouveau Tetard qui se déplace maintenant en groupe, avec rien que du beau monde dedans, déjà vus et entendus du côté de Tarmac ou de Vegomatic.

Du coup, c'est à un Tetard plus énergique, résolument positif aussi à l'instar des morceaux introductifs "Au bord de l'O" et "T'arracher un cheveu", que nous avons affaire.

D'ailleurs, ces deux titres plutôt rock, nerveux et rapides, aux mélodies accrocheuses sont parfaitement représentatifs de ce Mes dix doigts bien ficelé.

Toutes les guitares de David et Christian sont dehors, la rythmique Pierre (basse)-Gérard (batterie) soutient parfaitement la voix de David : ça pulse, qu'écris-je ça vrombit !

Les morceaux se suivent et ne se ressemblent pourtant pas : xylophone sur "Ronde et pleine", mélodie répétitive sur "Je ne dirais pas nan" ; acoustique et duo mixte sur "En attendant" ; petite halte sensuel qui permet de mieux repartir avec "Les sentiments", toute en feinte retenue à la conclusion annonciatrice du lancinant "Je ne vois que toi", le plus Louise Attaque des morceaux. Cela n'empêche cependant pas David de rester fidèle à ses précédentes influences telles les classiques de la chanson française ou Les Objets sur un "Samedi soir" tourbillonnant. Et l'album se termine dans le calme avec d'où ressort la mélodie ciselée de "Mes dix doigts".

Auteur d'un premier _12 pures chansons exceptionnel ressorti en 2004 sur D:LV, Tetard revient avec un album nerveux, encore meilleur que le précédent et qui donne envie de bouger, de gigoter tout en gardant une oreille attentive sur les textes accrocheurs de David, toujours largement au dessus du lot du rock français.

La production, claire et précise, n'est certainement pas étrangère à cette belle réussite : l'ensemble gagne en homogénéité, en fluidité et en efficacité, mettant très bien les mots de David en valeur.

C'est tout simplement l'album pop-rock de ce début d'année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album _12 pures chansons de Tétard
La chronique de l'album J'ai toujours rêvé d'être un groupe de rock de David Tétard
Tétard en concert à L'Européen (18 novembre 2004)
Tétard en concert à l'Espace Jemmapes (23 mars 2005)
Tétard en concert à La Guinguette Pirate (30 juillet 2005)
Tétard en concert à La Guinguette Pirate (13 décembre 2005)
Tétard en concert à Château de l'Emperi (17 juillet 2006)
L'interview de David Tétard (juin 2004)

En savoir plus :

Le site de Tétard
Le site de Demain la veille


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=