Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Explosions in the sky
The earth is not a dead cold place  (Temporary residence)  novembre 2003

Ce troisième album d’Explosions in the Sky s’échappe avec succès du systématisme du mur avec lequel le groupe s’était distingué sur son précédent disque, la puissance implacable du "Those who tell the Truth" et leurs concerts habités les avaient en effet fait rentrer rapidement dans le panthéon du post-rock épique haut en couleur où ils risquaient de se sentir à l’étroit.

Désormais on sent clairement l’influence de la pureté incandescente de Sonna (groupe fabuleux et méconnu qui sévit aussi sous le haut patronnage de l’enthousiasmant label Temporary Residence), les crescendos délaissant ainsi un peu de puissance brute au profit de relances mélodiques en faux plat limpides, lumineuses et imparables. Cet effort de composition coupe l’herbe sous le pied (si c’était nécéssaire) des mécréants qui voient dans le post rock une écriture au kilomètre. Ici la construction des morceaux est d’une évidence et d’une fluidite qui permet une expression libre et riche, ceci parmi un tas d’autres raisons participe au fait que le nouveau disque d’EITS est une réussite

Le titre The earth is not a dead cold place traduit bien ce désir de ne pas s’enfermer dans un apitoiment de rigueur qu’on retrouve déjà dans la mélancolie romantique et éthérée des Rachel’s ou le désespoir véhément du Silver Mt. Zion. Ici on veut y croire malgré tout et cet enthousiasme permet l’accès à un univers onirique de béatitude rarement défriché dans un post-rock ici au service de frappes chirurgicales sur nos émotions les moins sombres.

Le premier titre "First Breath after coma" tire bien son énergie et ses accélérations enivrantes de cet optimisme qui convaint une fois le but atteint, que celui-ci n’importait pas tant que le chemin parcouru. Rarement l’écoute d’un disque nous traduit aussi limpidement une expérience authentique riche et enflammée sans le poids poisseux du pathos, une histoire sans parole, positive et sans barrage. On s’étonne à vrai dire un peu de la confidentialité relative de ce groupe quand on pense au succès (mérité) qu’a connu Sigur Ros ces dernières années dans un genre proche et avec un peu de lourdeur, ceci pour tenter les afficionados des Islandais qui ne connaissent encore pas d’équivalent à "Poplagid".

La grande découverte de cet album c’est bien de nous persuader que les plus belles propositions ne naissent pas toujours du trouble ou de la souffrance (on pense encore au merveilleux mais tellement à vif dernier album du Silver Mt. Zion pour ce pendant-ci), mais parfois d’une foi sereine, sans aveuglement mais optimiste : la passion. Le doute et l’inconnu sont désormais observés sans angoisse comme une promesse dans un espace des possible sans limite où la violence est force de proposition et où les mots sont fatalement vides de sens pour vous convaincre que ce disque est indispensable voire parfois merveilleux.

Quelques éclats de poussières d’étoile dans l’ombre humide.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album All Of A Sudden I Miss Everyone de Explosions in the sky
La chronique de l'album Take care, take care, take care de Explosions in the Sky
Explosions in the sky en concert au Trabendo (27 février 2007)
Explosions in the sky en concert au Festival Primavera Sound 2008
Explosions in the sky en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Samedi 8 juillet
L'interview de Explosions in the sky (janvier 2007)


Loopkin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=