Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Explosions in the sky
The earth is not a dead cold place  (Temporary residence)  novembre 2003

Ce troisième album d’Explosions in the Sky s’échappe avec succès du systématisme du mur avec lequel le groupe s’était distingué sur son précédent disque, la puissance implacable du "Those who tell the Truth" et leurs concerts habités les avaient en effet fait rentrer rapidement dans le panthéon du post-rock épique haut en couleur où ils risquaient de se sentir à l’étroit.

Désormais on sent clairement l’influence de la pureté incandescente de Sonna (groupe fabuleux et méconnu qui sévit aussi sous le haut patronnage de l’enthousiasmant label Temporary Residence), les crescendos délaissant ainsi un peu de puissance brute au profit de relances mélodiques en faux plat limpides, lumineuses et imparables. Cet effort de composition coupe l’herbe sous le pied (si c’était nécéssaire) des mécréants qui voient dans le post rock une écriture au kilomètre. Ici la construction des morceaux est d’une évidence et d’une fluidite qui permet une expression libre et riche, ceci parmi un tas d’autres raisons participe au fait que le nouveau disque d’EITS est une réussite

Le titre The earth is not a dead cold place traduit bien ce désir de ne pas s’enfermer dans un apitoiment de rigueur qu’on retrouve déjà dans la mélancolie romantique et éthérée des Rachel’s ou le désespoir véhément du Silver Mt. Zion. Ici on veut y croire malgré tout et cet enthousiasme permet l’accès à un univers onirique de béatitude rarement défriché dans un post-rock ici au service de frappes chirurgicales sur nos émotions les moins sombres.

Le premier titre "First Breath after coma" tire bien son énergie et ses accélérations enivrantes de cet optimisme qui convaint une fois le but atteint, que celui-ci n’importait pas tant que le chemin parcouru. Rarement l’écoute d’un disque nous traduit aussi limpidement une expérience authentique riche et enflammée sans le poids poisseux du pathos, une histoire sans parole, positive et sans barrage. On s’étonne à vrai dire un peu de la confidentialité relative de ce groupe quand on pense au succès (mérité) qu’a connu Sigur Ros ces dernières années dans un genre proche et avec un peu de lourdeur, ceci pour tenter les afficionados des Islandais qui ne connaissent encore pas d’équivalent à "Poplagid".

La grande découverte de cet album c’est bien de nous persuader que les plus belles propositions ne naissent pas toujours du trouble ou de la souffrance (on pense encore au merveilleux mais tellement à vif dernier album du Silver Mt. Zion pour ce pendant-ci), mais parfois d’une foi sereine, sans aveuglement mais optimiste : la passion. Le doute et l’inconnu sont désormais observés sans angoisse comme une promesse dans un espace des possible sans limite où la violence est force de proposition et où les mots sont fatalement vides de sens pour vous convaincre que ce disque est indispensable voire parfois merveilleux.

Quelques éclats de poussières d’étoile dans l’ombre humide.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album All Of A Sudden I Miss Everyone de Explosions in the sky
La chronique de l'album Take care, take care, take care de Explosions in the Sky
Explosions in the sky en concert au Trabendo (27 février 2007)
Explosions in the sky en concert au Festival Primavera Sound 2008
Explosions in the sky en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Samedi 8 juillet
L'interview de Explosions in the sky (janvier 2007)


Loopkin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=