Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frida Khalo - Petit Cerf
Théâtre de la Boutonnière  (Paris)  septembre 2015

Texte de May Bouhada, mise en scène de Mylène Bonnet, avec May Bouhada et Frédérique Michel.

Inspirée par la vie et l'oeuvre de l'artiste-peintre mexicaine Frida Khalo, May Bouhada, auteure, réalisatrice, comédienne et metteuse en scène, a conçu une singulière et excellente partition poético-théâtrale qui ne s'inscrit pas dans le registre du biopic.

Ainsi, "Frida Khalo - Petit Cerf" ressort à l'évocation qui, à partir d'un tableau et d'une diffraction poétique entre la femme, dont le destin est lié au terrible accident qui l'a réduite à un corps mutilé et souffrant mais a également été l'initiateur de son parcours artistique, et l'artiste, explore le fondement et la transcendance de l'acte de création.

Cette pièce aux belles qualités littéraires, qu'elle qualifie de fable et qui invite à une immersion fantasmatique dans le mystère d'une âme, est ordonnée autour d'une oeuvre tardive de Frida Khalo, un de ses autoportraits qui s'avère atypique au regard de sa production dans ce genre pictural qui constituait son registre de prédilection.

En effet, "Le Cerf blessé" constitue une représentation zoomorphique de l'artiste-martyr sous forme d'un cerf blessé, transpercé de neuf flèches, au milieu d'une clairière d'arbres morts dont ne subsiste que quelques rameaux de feuilles au sol, avec une trouée sur un orageux horizon maritime mais encore debout et un visage qui semble exprimer une sérénité résignée.

Sous la plume de May Bouhada, l'animal de ce tableau symbolique, qui retrace l'état physique et mental de Krida Khalo à l'issue d'une de ses nombreuses opérations, est "féminisé" en biche et érigé en anima chamanique, ce qui se combine judicieusement avec son ascendance indienne, et évoque également le culte des cervidés célestes.

La créature emblématique, vient alors dialoguer avec l'artiste au seuil de sa mort pour ce passage qui scelle l'immortalité de son oeuvre dont elle devient l'ambassadeur.

Sous la direction avertie de Mylène Bonnet, qui indique avoir placé sa mise en scène sous le signe de la transposition théâtrale du pas de deux chorégraphique, le duo de comédiennes fonctionne dans la synergie et la choralité. May Bouhada incarne avec passion et violence la femme douloureuse et transgressive.

Comédienne et paysagiste, association insolite, Frédérique Michel, signe une scénographie réfléchie mettant en résonance le lit de douleur, en l'espèce une chaise longue de jardin en osier tressé, et l'univers sylvestre avec un arbre mort suspendu au dessus d'un lacis de cordages en guise de racines, élément également signifiant pour Frida Khalo. Egalement, au jeu dans le rôle de la biche, (ré)incarnation de Frida la velue, elle est magnifique.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=