Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Incroyable Matin & Jour
Théâtre Ouvert  (Paris)  septembre 2015

Pièces courtes de Nicolas Doutey, mise en scène de Rodolphe Congé, avec Pauline Belle, Rodolphe Congé, Laëtitia Spigarelli et Gaëtan Vourc’he.

Difficile d'entrer dans l'univers en train de se construire d'un jeune auteur, qui plus est avec des pièces très courtes.

Est-il déjà porteur de toutes ses potentialités, a-t-il en lui toute la plénitude des thématiques qui traverseront son œuvre si celle-ci prend vraiment forme ? Ne reniera-t-il pas un jour ses écrits actuels qu'il considèrera peut-être plus tard comme pas assez aboutis?

C'est dans l'interrogation, presque dans le pari qu'on fait face au travail de Nicolas Doutey.

Au crédit de cet admirateur de Samuel Beckett, on mettra tout de suite une langue française belle et précise. Distillant quelquefois des expressions populaires, elle sait être claire et ne manie jamais le paradoxe, ce qui facilite l'écoute d'un texte qui contient de nombreuses références philosophiques.

Dans chacune des deux pièces,"L'Incroyable Matin" et "Jour", Rodolphe Congé met en scène trois acteurs dont lui-même. Les trios sont bien assortis et se tirent avec aisance des questionnements de leurs personnages.

Aucun ne laisse transparaître de difficultés à interpréter des phrases très simples qui obliquent souvent vers le nons-sens et l'absurde. Aucun n'a l'air de contredire la logique de Nicolas Doutey, alors qu'elle paraît souvent à géométrie variable et susceptible d'évoluer au gré des mots prononcés.

Dans un monde où l'on peut passer par la fenêtre et rentrer plus tard par la porte, où l'on cherche sans cesse le bon endroit pour ne pas vivre en déséquilibre dans une position peu confortable, il est préférable que les acteurs aient en eux le bon argumentaire pour se comprendre les uns les autres.

Tout ici est dans le texte, rien que dans le texte et les comédiens ne se déplacent que pour cuire des nouilles ou s'évanouir de scène. Le corps posé, statique, c'est un travail d'expression du visage ou de gestuelle minimaliste des bras et des mains que fournissent Pauline Belle, Rodolphe Congé, Laëtitia Spigarelli et Gaëtan Vourc'h. Leurs voix sont chaleureuses, un peu chantantes et jamais dans la colère et l'irritation pour porter le texte de Nicolas Doutey.

La scénographie de Laura Bazalgette renforce ce sentiment de sérénité. Sur une scène vide, lumineuse, encadrée par une belle structure en bois avec des ouvertures frontales censées être des fenêtres, on sent les comédiens en harmonie avec la parole de leur auteur.

Egalement harmonieux est le passage d'un texte à l'autre et l'on est au bout du compte sous le charme de ce fugace moment que l'on espère préparatoire à des propositions plus amples mais tout aussi personnelles.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=