Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Loïc Lantoine - Fantazio
Le Thabor  (Rennes)  11 avril 2005

Après un avant goût (complet) le dimanche soir, la soirée d'ouverture de Mythos, festival des arts de la parole, avait lieu ce lundi au splendide Cabaret Botanique implanté à l'entrée du parc du Thabor de Rennes.

Le lieu est magnifique et tout est là pour mettre le public dans une ambiance bien particulière et très chaleureuse. Pour le premier concert les spectateurs sont assis. Soit sur les chaises du centre de la salle, soit encore sur les tables de restauration tout autour du cabaret.

François Pierron arrive sur scène et entame un morceau de contrebasse. A mesure que la musique remplit le chapiteau, on se doute que le spectacle ne sera pas banal. Loic Lantoine rejoint son fidèle musicien et entonne le premier titre de ce spectacle "'Badaboum".

Lantoine vient du nord. Et aussi banal que cela puisse paraître, on ne peut pas ne pas voir une filiation avec le voisin belge qu'est Arno. Dans les gestes, les paroles, l'humour, l'univers.

On hésite entre le voir comme un voisin, un ami un peu ému qui vient chanter de petites histoires à la maison, ou un poète timide qui se tord les pieds et les mains et désamorce son stress avec d'amusantes blagues récurrentes ("Pas vrai François ? / Pas vrai").

Le duo est complémentaire car le spectacle n'est pas seulement dans les histoires et les postures de Loïc mais aussi dans le jeu de contrebasse de François. Il caresse son instrument, puis le frappe, s'en sert de percussions, de caisse d'étranges résonnances et terminera même torse nu pour un final ahurissant avec un Loïc Lantoine déchainé sous les applaudissements du public conquis.

Introduction à l'accordéon avec une java bleue improbable suivie par une chanson sur une mule. L'ambiance est mise : ce soir ce sera original.

L'accordéoniste quitte le plateau et le groupe l'investit. Tuba, ukulele, flûte, batterie, l'orchestre est prêt pour accueillir Fantazio, l'homme-contrebasse qui arrive en faisant un tour dans le public avec une chaise pliante.

S'ensuivent 90 minutes de surprises, de découvertes remplies de sons envoutants.

Benjamin, le bras droit, armé d'un portique rempli d'instruments aléatoires joue du ukulele avec un son impeccable, enchaîne avec des jouets d'enfants ou de simples barres d'acier frottées qui ajoutent une ambiance particulière aux instruments plus classiques des autres musiciens.

 

 

 

 

 

Fantazio s'amuse sur sa magnifique contrebasse passant du poème proche de l'écriture automatique à un chant classique italien executé avec brio.

Sa voix passe de l'aigu au grave, du grave à l'aigu et chaque chanson offre un style différent tantôt intimiste tantôt festif. C'est très proche de l'univers des hollandais de De Kift et on en redemande vraiment !

Beau démarrage pour ce festival qui donne une belle place au mot et à la musique et offre tous les ans de belles découvertes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Badaboum de Loic Lantoine
La chronique de l'album Tout est calme de Loïc Lantoine
La chronique de l'album Nous de Loïc Lantoine & the Very Big experimental Toubifri Orchestra
Loïc Lantoine en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
Loïc Lantoine en concert à l'Olympia (18 septembre 2006)
Loïc Lantoine en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Loïc Lantoine en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche
Loïc Lantoine en concert au Transbordeur (vendredi 19 novembre 2010)
L'interview de Loic Lantoine et François Pierron (30 avril 2005)
La chronique de l'album The Sweet Little Mother Fucking Show de Fantazio
La chronique de l'album Cinq Mille Ans De Danse Crue Et De Grands Pas Chassés de Fantazio
Fantazio en concert à L'Européen (15 juillet 2004)
Fantazio en concert au Point Ephémère (mai 2005)
Fantazio en concert à l'Espace Jemmapes (17 mai 2006)
L'interview de Fantazio (octobre 2005)

En savoir plus

Le Myspace de Loïc Antoine
Le site de Fantazio

Crédts photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=