Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Apartments - 49 Swimming Pools
La Gaîté Lyrique  (Paris)  mercredi 23 septembre 2015

Relier le passé au présent, les mythes au réel, les beaux objets (le sublissime artwork de Pascal Blua) aux sons, les personnes et leur aura, la musique à l’âme, telles furent les impressions et les émotions perceptibles au cours de cette soirée organisée par Magic, la magie était en effet au rendez-vous.

Attendu comme le messie depuis des mois, Peter Milton Walsh, un des dieux de la pop, proposa un concert d’une grande élégance, d’une puissance musicale inouïe, et en tous les cas, d’une grande humanité. Entouré par une formation métissée franco-australienne, avec cette impression qu’ils avaient toujours joué ensemble tant l’harmonie musicale était parfaite, il sut s’élever au fil du set vers les plus hauts cieux de la pop music. Charismatique, présent et bienveillant autant avec ses musiciens, qu’avec une assistance médusée par tant de beauté, Peter faisait honneur au mot « leader » dans son acception la plus noble.

C’était décidemment la soirée des Dandys, un autre dieu vivant de la pop honorait d’une autre manière cette exceptionnelle soirée. Robert Forster, l’un des mythes vivants de la pop music, fondateur de Go-Betweens avec le regretté Grant Mac Lennan, écoutait religieusement le concert adossé au mur sans rien laisser transparaître avec cette froideur qui caractérise les âmes sensibles.

On le retrouva plus tard en grande conversation sur un banc avec Peter Milton Walsh, visiblement heureux de vivre ce moment présent et peut-être parler de tout et de rien, de la vie qui passe et des moments où l’on se (re)trouve grâce à la musique.

Trente ans sont passés entre le premier album de The Apartments réédité récemment - The Evening Visits… and Stays For Years daté de 1985 (Rough Trade) - et le somptueux No song, No spell, no Madrigal (Riley Records / Microcultures) réalisé grâce à la contribution des fans dont je fus.

Ce sublime moment fut précédé par un autre joli moment, le concert de 49 Swimming Pools emmené par Emmanuel Tellier, avec sa belle voix de chanteur australien, celui-là même qui contribua à la promotion de ces groupes des antipodes et façonna l’éducation musicale de bien nombreux fans de pop music à commencer par moi.

La boucle était donc bouclée, l’amicale et la grande famille de la ligne claire sophistiquée et élégante était réunie. Chacun pouvait mesurer la chance d’être présent à ce moment pour partager cette passion inoxydable qui traverse les âges. Les visages radieux en témoignaient, la musique aide vraiment à vivre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fête Foraine de The Apartments
The Apartments en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
The Apartments en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
L'interview de The Apartments (mardi 4 décembre 2012)
La chronique de l'album The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo de 49 Swimming Pools
La chronique de l'album Songs Of Popular Appeal de 49 Swimming Pools

En savoir plus :
Le site officiel de The Apartments
Le Soundcloud de The Apartments
Le Bandcamp de The Apartments
Le Facebook de The Apartments
Le site officiel de 49 Swimming Pools
Le Soundcloud de 49 Swimming Pools
Le Bandcamp de 49 Swimming Pools
Le Facebook de 49 Swimming Pools

Crédits photos : François Remoué et Matthieu Dufour (Robert Forster et Peter Milton Walsh)


François Remoué         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 janvier 2018 : En attendant les beaux jours

Il pleut partout, il fait moche, il fait froid. Qu'à cela ne tienne, voici notre sélection de la semaine qui devrait pouvoir occuper vos jours gris et vos soirées au coin du feu avec moultes choses à écouter, à lire, et à voir. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Thanks for listening" de Chris Thile
"Moondog new sound" de Ensemble Minisym
"Mossy Ways" de Eric Le Lann
"MOR" de Marcel Kanche
"Mille excuses" de Misska
"Essais, volume 2" de Pierre de Bethmann Trio
"Songs of praise" de Shame
et toujours :
Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live de 5 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Maladie de la Mort" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Schatten ( Eurydike sagt)" au Théâtre de la Colline
"Les Bacchantes" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Le Menteur" au Théâtre de la Tempête
"Concertos de Passions" au Théâtre Les Déchargeurs
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre Les Déchargeurs
"Après le tremblement de terre" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Paysages intérieurs" au Théâtre Le 13ème Art
"Les Fils prodigues" au Théâtre Le Maillon à Strasbourg
"J'arriverai par l'ascenseur de 22h43 (chronique d'un fan de Thiéfaine)" aux Docks à Lausanne
les reprises à ne pas rater:
"Trahisons" au Théâtre Le Lucernaire
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Constance - Gerbes d'amour" au Théâtre Apollo
"Mon meilleur copain" au Grand Point Virgule
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

dernière ligne droite pour "Irving Penn" au Grand Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"La Douleur" de Emmanuel Finkiel
et les chroniques des sorties de janvier

Lecture avec :

"Assad" de Régis Le Sommier
"Celui qui disait non" de Adeline Baldacchino
"Etienne de silhouette" de Thierry Maugenest
"Fausses promesses" de Linwood Barclay
"Le pouvoir" de Naomi Alderman
"Mille soleils" de Nicolas Delesalle
"Itinéraire d'un enfant maltraitée" de Liliane Zylbersztejn
et toujours :
"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=