Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Apartments - 49 Swimming Pools
Le Grand Mix  (Tourcoing)  mardi 22 septembre 2015

Six ans après son courageux retour sur scène, le chanteur des Apartments, Peter Milton Walsh, reprend une tournée en France, suite à la sortie d’un nouvel album. Remettons un peu les choses en perspective : dix-huit ans, c’est le temps qu’il a fallu à Walsh pour accoucher d’un nouvel album (j’utilise à dessein le verbe "accoucher", tant nous savons les raisons amères, qui furent à l’origine de cette longue gestation).

No Song, No Spell, No Madrigal est un album magnifique : outre son caractère intemporel, il témoigne d’une grande cohérence. Afin d’appuyer la continuité de l’album, le groupe de Peter Walsh l’a joué intégralement sur scène, dans l’ordre des chansons : forme d’apparence linéaire mais faite de soubresauts, de retours en arrière.

Dans un récent entretien, Walsh affirme qu’il ne pensait pas publier ces chansons sous forme d’album, mais plutôt comme une sorte de mémorial. "Et je n’y pensais pas du tout comme mon prochain album, mais comme le dernier tout court", ajoute-t-il. Nous sommes arrivés au bout d’un parcours, où un homme blessé est parvenu à se livrer une dernière fois, au plus proche de l’intime, du secret, de la confidence.

Et sur scène cet homme semble vulnérable, mais sa vulnérabilité est doublée d’une combativité. Si son corps traduit si bien la fêlure de sa vie, sa voix, elle, reste intacte. Dans la moindre inflexion de voix, on peut percevoir un déchirement ; et chaque geste semble appeler un souvenir, celui de l’absence d’un être cher, de promesses non tenues, mais aussi d’une possible réconciliation avec soi (tentative réussie avec la chanson "Twenty One", même si l’on devine, à l’écoute de cette chanson, que cette réconciliation fut l’épreuve de sa vie).

La deuxième moitié du concert est consacrée à d’anciennes chansons, rarement jouées. Entendre des titres comme "On every corner", "All you wanted", ou encore la définitive "Everything is given to be taken away" (titre qui résume bien l’œuvre des Apartments, ou plus encore, la vie de Peter Walsh) fut une joie, et un événement pour une poignée d’admirateurs. La force de Walsh, ce grand vivant, est d’avoir surmonté sa tristesse et sa fatigue, pour rejouer ces chansons dont la beauté – très dure – est celle de l’éclat sans retour. C’était sans doute pour lui une question de survie, favorisée par une nécessité impérieuse.

Emmanuel Tellier, chanteur des 49 Swimming Pools, est celui qui dans une certaine mesure est allé chercher Peter Walsh, selon une promesse qu’il s’était faite il y a longtemps. "Tellier m’a tout simplement ramené vers ce monde de la musique que j’avais complètement laissé derrière moi (…). Il y a eu pas mal de déclics tout au long du chemin, et Emmanuel a été un gros déclic." (P. Walsh).

C’était donc l’évidence même que 49 Swimming Pools ouvre le concert, dans un mouvement de solidarité musicale, et surtout d’amitié. Depuis son premier groupe Chelsea (beau groupe de pop française du début des années 90, injustement méconnu), les intonations de la voix de Tellier sont restées les mêmes.

L’instrumentation est plus ample, plus sophistiquée, parfois un peu difficile à suivre, tant ces chansons sont complexes, multiples : mille-feuilles musicales, immédiateté des refrains, artisanat des compositions.

On pense parfois aux Flaming Lips, dans cette technique de l’ajout, de la superposition, du collage. Efficace introduction en tout cas à une soirée hors norme que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fête Foraine de The Apartments
The Apartments en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
The Apartments en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
L'interview de The Apartments (mardi 4 décembre 2012)
La chronique de l'album The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo de 49 Swimming Pools
La chronique de l'album Songs Of Popular Appeal de 49 Swimming Pools

En savoir plus :
Le site officiel de The Apartments
Le Soundcloud de The Apartments
Le Bandcamp de The Apartments
Le Facebook de The Apartments
Le site officiel de 49 Swimming Pools
Le Soundcloud de 49 Swimming Pools
Le Bandcamp de 49 Swimming Pools
Le Facebook de 49 Swimming Pools

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=