Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ghinzu - The Spangles
Antipode  (Rennes)  1er avril 2005

Petite déception en voyant cette date de Ghinzu à Rennes : les étonnants Gomm découverts pendant les Transmusicales ne joueront pas en première partie ce soir mais un groupe lorrain encore peu connu, The Spangles. Cela n'a pas l'air d'effrayer le public puisque la salle affiche complet.

La petite déception sera toutefois de courte durée. Les Spangles arrivent sur scène, saluent dans un anglais impeccable (sont'ils vraiment de Nancy ?) et entament le concert.

Un rock impeccable avec un chanteur au physique de Ian Curtis et à la voix efficace penchant vers un Neil Hannon de l'est de la France.

Au troisième morceau, une petite section de cordes s'ajoute au quatuor et renforce encore le côté Divine Comedy rock.

Enfin quelques mots en français : ils sont bien de chez nous. Plusieurs titres plus tard, on ne pense même plus à Gomm et on profite de ce groupe prometteur.

Pour les malheureux qui n'auraient jamais vu de concert de Ghinzu, il faut d'abord dire qu'ils sont imprévisibles, surtout pour leur entrée en scène. Perruques afros, masques de gorilles, que vont-ils encore inventer ?

 

Et finalement c'est la tête nue que les musiciens entrent sobrement en scène pour 90 minutes du délire musical que seuls les groupes belges peuvent inventer.

 

La set list est toujours la même mais les 10 premières minutes, leur chef d'oeuvre "Blow", sont toujours aussi envoûtantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite est du même acabit. On a beau commencer à connaître les morceaux par coeur, il est toujours stupéfiant de les voir bouger ainsi, de voir la petite danse de John ou les extravagances des guitaristes.

Un rappel, leur version de "Purple Rain", le mégaphone, un passage dans la fosse et s'ensuit une improvisation d'une dizaine de minutes entre John à la guitare et le guitariste le plus allumé de la soirée à la batterie avant de renverser les futs devant les yeux ébahis du public chauffé à blanc.

Décidement Ghinzu ne cesse de plaire et en voyant se profiler à l'horizon les festivals de l'été, on se dit qu'on risque de revoir bien souvent leur folie sur scène !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Blow de Ghinzu
La chronique de l'album Electronic jacuzzi de Ghinzu
La chronique de l'album Mirror Mirror de Ghinzu
Ghinzu en concert à La Boule Noire (13 septembre 2004)
Ghinzu en concert au Normandy (3 novembre 2004)
Ghinzu en concert à l'Elysée Montmartre (1er février 2005)
Ghinzu en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
Ghinzu en concert à l'Olympia (13 juin 2005)
Ghinzu en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
Ghinzu en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Ghinzu en concert au Fil (8 avril 2009)
Ghinzu en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Ghinzu en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Ghinzu en concert au Festival Art Rock 2010
Ghinzu en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Ghinzu en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Dimanche 28 août
L'interview de Ghinzu (24 mars 2009)

En savoir plus :

Le site de The Spangles
Le site de Ghinzu

Crédts photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=